Collectif, dirigé par Sandrine Armirail et Nathalie Dessart. Millenium Vampire

Nouvelle année, nouveau siècle, nouveau millénaire, cela ne change rien. C’est juste la marque du temps qui s’écoule sans relâche, des années qui s’accumulent dans la vie d’un homme, dans celle de l’humanité. Pour un vampire, ce n’est qu’un anniversaire de plus. Mais un anniversaire, ça se fête, car il ne célèbre pas seulement le temps passé, mais surtout celui à venir. Une nouvelle année, c’est la promesse d’une nouvelle aventure. Quelle sera celle du mythe du vampire ? Pour célébrer l’entrée dans ce nouveau millénaire, acceptez cette cuvée à la santé de vos rêves… ou de vos cauchemars ?

Pour une fois qu’un recueil de textes vampiriques a le bon goût de se pencher sur autre chose que des textes connus, qu’on retrouve d’une anthologie à une autre, je ne pouvais me permettre de passer à côté. Certes Millenium vampire accuse déjà quelques années (2001), mais l’efficacité ne s’en est pas amoindrie avec les années. Rassemblés par Sandrine Armirail et Nathalie Dessart, toutes deux parties intégrantes de l’association Vampire Story, les auteurs présents dans ce recueil ont chacun leur vision du mythe.

De l’humour de Frédéric Fromenty au conte de Noël de Marc Seasseau, les textes se veulent tour à tour amusants, épiques, mystiques, désespérés, sans compter les hommages et autres clins d’oeils aux auteurs et textes connus du genre. En bref ce recueil permet au lecteur de découvrir des auteurs jeunes mais avec déjà une bonne plume, qui ont su s’approprier le mythe avec originalité.

Une cabine téléphonique, les rives de l’Arges, un saile psychiatrique, un appartement, un laboratoire d’analyses sanguines, la jungle mexicaine, etc. autant de lieux dans lesquels le mythe va de nouveau donner vie à des non-morts aussi classiques qu férocement modernes, leur besoin tournant sans cesse autour de cette fameuse soif de sang, et de la difficulté ou non d’assumer leur statut.

Nombreux sont les caractéristiques vampiriques abordées au cours de ce recueil. Certains ne se reflètent pas dans les miroirs, d’autres sont le résultat d’expérimentations, tous ont en commun le goût inextinguible du sang. On découvre aussi que les vampires peuvent créer des goules à leurs services, goules qui vivent dans l’attente de devenir à leurs tours des vampires. On apprends aussi l’existence d’un moyen pour les vampires de redevenir humain, moyen qui suppose un jeune assez strict de la part du vampire désireux de revenir à la vie.

Au final, il s’agit là d’un recueil qui bouscule un peu les habitudes du genre, et propose des relectures aussi variées que rafraîchissantes du mythe du vampire. Un bien sympathique recueil en définitive, à recommander !

Si l’achat du recueil vous intéresse, vous pouvez également en faire la demande par l’intermédiaire de ce topic sur le forum du site http://www.vampiredarknews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *