Collectif. L’écran Fantastique N°336. Fantastyka spécial Universal Monsters

Ces derniers temps, sortie de Twilight 5 oblige, la plupart des magazines consacrés au cinéma fantastique (voire de genre) se sont penchés sur le dernier volet de la saga. Mais une autre actualité a suffisamment titillé l’attention de l’Ecran Fantastique pour que ceux-ci décident de consacrer un dossier complet aux monstres d’Universal, à commencer par le Dracula dont Bela Lugosi reste un des interprètes les plus marquants. Cette actualité, c’est ni plus ni moins que la sortie de l’impressionnant coffret Blu Ray contenant les 8 principaux films fantastiques qui ont fait le succès de la firme américaine.

Il n’en est pas moins amusant de découvrir, en parcourant le reste du numéro, que le dossier sur Universal n’est pas le seul à parler de vampires. Entre l’annonce de futurs long-métrage comme Vampires VS Leprechauns, le dossier consacré à Twilight 5 ou encore les chroniques du coffret DVD de la saison 2 de Vampire Diaries, nos amis buveurs de sang ont une place de choix dans ce numéro (sans compter la pub pour le coffret collector d’Une nuit en enfer en 4e de couverture). De quoi également remarquer qu’il y en a pour tous les choix, depuis les amateurs de classiques du genre, jusqu’aux B/Z movies en devenir, en passant par le mainstream.

Reste que le dossier qui nous intéresse vaut à lui seul le détour. A commencer par la chronologie détaillée des films fantastiques de la firme, qui commence donc en 1925 avec Le fantôme de l’opéra pour s’achever en 1958 avec Le monstre des abîmes. Une date emblématique puisque c’est en 1958 que la Hammer reprend le personnage de Dracula, Christopher Lee succédant ainsi à Bela Lugosi. Et si Universal n’a pas donné voix qu’aux buveurs de sang, mais à des créatures comme la momie, le loup-garou, l’homme invisible et autre créature du lagon noir, Dracula y aura eu une place emblématique. Car si Bela Lugosi n’endosse le rôle du comte que dans deux des films de la série, celle-ci compte pas moins de 7 films, dont certaines n’ont pas à rougir face au film de Tod browning. Notamment La fille de Dracula et Le fils de Dracula, les deuxième et troisième volet. Une série qui est décortiquée à travers un long article, qui revient également sur la relation entre Lugosi et les studios Universal. Les amateurs de vampires apprécieront également de voir que le Dracula de Badham (certes plus récent, mais néanmoins produit par Universal) a sa place dans le dossier, à travers une longue interview avec le réalisateur. L’ensemble est superbement illustré d’images promotionnelles et extraits des films, et plutôt joliment mis en page.

Un numéro du magazine qui se penche donc tout particulièrement sur la grande époque du fantastique à la sauce Universal, qui aura contribué à poser les bases du film fantastique pour de nombreuses décennies, notamment en bâtissant une galerie de créatures qui ont encore leur mot à dire dans la production actuelle. Hasard ou pas, ce numéro contient par ailleurs de nombreux articles, chroniques et news qui abordent des productions aux dents longues. Il serait donc dommage de passer à côté.

2 réponses à Collectif. L’écran Fantastique N°336. Fantastyka spécial Universal Monsters

  1. deudeu dit :

    Merci pour l’info, je vais de ce pas (merde on est dimanche) l’acheter.
    Au fait, on ne peut pas s’inscrire sur ton site pour ne pas avoir à mettre son nom et tout a chaque fois qu’on veut commenter ! Tu devrais l’autoriser non ?

  2. Vladkergan dit :

    En théorie si tu as déjà commenté une fois, ton navigateur te propose, lorsque tu saisis les informations contenues dans des champs simple (le pseudo, l’url du site, etc.) les anciennes éléments saisis. Pour le moment, je n’ai pas prévu d’aller au-delà, vu que j’ai d’autres développements plus conséquents (dont un vrai moteur de recherche) sur le feu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *