Clément, Yves-Marie. Un Vampire à l’école

Un vampire à l’école est un recueil de nouvelles de l’auteur jeunesse Yves-Marie Clément. Il est composé de neuf courts récits (entre 5 et 15 pages chacun) ayant pour thème et point commun des vampires.

Du suceur de sang invoqué par hasard par la riveraine acariâtre d’une école au seigneur ténébreux reclus dans son château transylvanien qui mange son courrier, en passant le vampireau (jeune vampire) qui découvre les bienfaits des produits laitiers (des amis pour la vie, rappelez-vous), plusieurs déclinaisons sont au rendez-vous. Cependant l’auteur a dressé, en guise d’avant-propos, une liste de caractéristiques de ses vampires. C’est assez classique, entre les pieux, les gousses d’ail et la force surhumaine, ou encore la possibilité de se transformer en n’importe quoi, voire de se rendre invisible. Il y a cependant quelques originalités, comme la préférence du sang des enfants, frais et vivifiant, les éclats de rire comme arme contre les seigneurs de la nuit, et leur nombre précis (recensement de 1995) : 2 797 879.

La fraîcheur est au rendez-vous de ce recueil, d’autant plus qu’Yves-Marie Clément s’est creusé la tête pour trouver des noms évocateurs à ses créatures dentues ; mention spéciale pour Padeveine et Grossartère, qui s’affrontent dans une version revisitée de David contre Goliath.

Sur les neuf récits, seuls deux sont véritablement faibles, ce qui en fera une lecture sympathique et une introduction en douceur au mythe vampirique  pour les lecteurs de 9 à 12 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *