Callico, Vanessa – Callico, Diana. La croisade des Carpathes

Comment réagiriez-vous si, au lieu de mourir, vous vous trouviez projeté dans le corps d’une jeune aristocrate du XVème siècle promise à Vlad Drakul ? C’est ce qui arrive, de nos jours, à Eva, étudiante en littérature, qui est poussée dans une faille volcanique par le linguiste qu’elle voulait retrouver. Celui-ci, possédé par l’esprit d’un légat du pape de Drakul, n’a que ce moyen pour sauver les deux époques de l’Apocalypse.

Nous sommes donc au XVème siècle et nous faisons la connaissance de Vlad Drakul, voïvode héréditaire de Valachie. Après avoir subi une captivité particulièrement dure sous les ordres du sultan Murad II, il est revenu au pouvoir et entend bien défaire les attaques de ses anciens tourmenteurs.

Mais pour ce faire, il doit conclure une alliance vitale avec la Macédoine et obtenir la main de la jeune Ilona. Il a donc envoyé Niccolaï de Modrussa, un ecclésiastique, pour cette mission assez délicate. Le légat revient mais malgré l’heureuse conclusion des projets matrimoniaux, il ramène également une étrange histoire : lors de leur retour, une étrange maladie a décimé le rang de son escorte et Drakul lui-même constate que son interlocuteur a un comportement étrange…

De nos jours, Eva est une étudiante en lettres, mal dans sa peau et dans sa relation de couple. Elle a rendez-vous avec Xavier Perti, un linguiste, pour préparer sa thèse, mais une étrange épidémie se déclare soudain et les malades atteints se mettent à parler en ancien roumain. Eva décide d’accompagner Perti, on découvre que ce dernier est investi d’une mission bien précise et qu’Eva a une place de choix dans celle-ci.

Un livre oscillant entre historique, fantastique et épouvante à chaque instant. Ici, Vlad Drakul n’est pas un vampire (ou peut-être pas encore) mais un guerrier impitoyable qui cherche à protéger son territoire, la Valachie, de ses ennemis ancestraux, les Musulmans. Ces derniers sont décidés à faire une guerre sans merci à leur ancien esclave mais sont eux aussi touchés par la mystérieuse maladie qui ronge tous ceux qui approchent du gouffre séparant les territoires.

Le passé historique de Drakul est respecté et peut-être que sa légende provient d’un événement décrit dans le livre, Eva va donc se trouver transportée à cette période brutale et sans pitié, dans la peau de la douce Ilona. Mais contre toute attente, elle va découvrir en Vlad un homme intègre et un guerrier intransigeant. Elle va aussi découvrir pourquoi elle est revenue à la vie dans un corps qui n’est pas le sien et le rôle exact de Xavier Perti.

On découvre donc l’homme et le guerrier derrière la légende du vampire, mais une autre malédiction terrible règne également sur ces terres étranges et sauvages. Vlad et Eva vont devoir unir leurs efforts pour trouver comment éradiquer le mal qui s’est installé et qui jouerait peut-être un rôle dans le futur de la jeune femme.

Un premier tome surprenant et vraiment bien écrit, un récit dense et assez complexe à suivre dans les alliances et personnages historiques, mais très bien relaté. Un gros travail sur l’histoire et la documentation a certainement été nécessaire et on ne peut qu’apprécier le résultat. Ceci n’est que le premier voyage d’Eva et j’ai hâte de connaître la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *