Brewer, Heather. Les chroniques de Vlad Tod, tome 2. L'héritage du passé

Même s’il a résolu une parti de ses problèmes en tuant d’Ablo, les problèmes de Vlad Tod ne sont pour autant pas terminé. Meredith, la fille dont il est amoureux depuis des années, semble l’ignorer royalement depuis leur baiser manqué. Henry, son meilleur ami, le délaisse peu à peu, sa célébrité allant croissant depuis leur arrivée au lycée. Le photographe du journal de l’école le harcèle, après avoir surpris Vlad en train d’utiliser ses pouvoir… Et pour finir, un chasseur de vampires est à ses trousses ! Alors quand son oncle Otis lui propose de partir en Sibérie à la rencontre d’un des plus anciens vampires, Vlad est fou de joie. Ce sera l’occasion de développer ses pouvoirs. Mais est-il prêt à découvrir qui il est vraiment ?

J’avais trouvé bien sympathique le premier opus de la série, même si l’histoire mettait un certain temps à démarrer. Ce n’est pas le cas ici, l’auteur ayant déjà posé les bases de son univers (et ses principaux personnages). La précédente année scolaire s’étant achevée, cette nouvelle histoire démarre donc avec la première année de lycée des personnages, un schéma classique des histoires du giron Young Adult (Harry Potter obéissant au même découpage). On se retrouve assez rapidement plongé une seconde fois dans le quotidien du héros, qui va être bouleversé par de nouvelles rencontres (et de nouvelles menaces).

Les personnages grandissent peu à peu, à l’image du héros qui découvrent peu à peu ses pouvoirs, et apprend qui il est vraiment, et les dangers que cela entraîne pour lui comme pour l’espèce humaine. La galerie des personnages va prendre de l’importance, autant au niveau des vampires que des humains. De nouveaux camps vont ainsi se mettre en place, que ce soit les différents conseils ou la société des tueurs. Et complexifier un peu plus les prises de décisions du héros, qui rejette en masse la prophétie qui ferait de lui un être susceptible de mettre en danger les êtres humains. Vlad, élevé par une humaine dans un contexte totalement humain, n’entend en effet pas se transformer en danger public numéro 1 aussi facilement.

L’aspect vampirique prend davantage de profondeur dans cet opus. A noter que si on découvre que la société vampirique est bien plus étendue qu’on aurait pu le penser (de nombreux conseils se partageant le pouvoir un peu partout sur la planète), l’auteur intègre cette-fois ce de savoureuses références à des personnages connus des amateurs du sujet. Et c’est ainsi que Peter Plogojovitz ou Dom Augustin Calmet deviennent d’anciennes éminences grises de la société vampirique. Pour le reste, si Vlad semble décidé à ne pas s’abreuver de sang sur un être vivant, et se contenter de poches de sang, les siens ne l’entendent pas de cette oreille. A noter également la place du Pravus, un artefact très ancien doté d’un pouvoir létal contre les vampires (qu’on a déjà vu en action dans le premier tome). Vlad développe également des pouvoirs comme la lecture dans les pensées ou la télépathie.

Une suite un cran au-dessus du premier tome, qui joue davantage avec les aspects vampiriques du récit. Une série Young Adult qui confirme donc ses qualités. J’attends maintenant la suite avec une certaine impatience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *