Sayama, Kiyoko (Studio DEEN). Vampire Knight. 2008

Sous la direction de l’ancien chasseur de vampire Cross, la Cross Academy voit se côtoyer vampires et humains, ces derniers ignorant complètement la nature réelle de ceux qu’on nomme Night Class (Classe de nuit), qu’ils ne croisent que lors de roulement ayant lieux à la fin du jour. Zero et Yuki, tous deux enfants adoptés par le directeur, sont chargés de surveiller la Night Class et la Day Class, afin que le pire n’arrive pas. Mais même avec l’aide de pilules substituts permettant aux vampires de ne pas avoir besoin de sang humain, la cohabitation est-elle réellement possible ?

Ce énième anime vampirique met en scène une école où étudient vampires et humains. Si une telle idée a déjà été abordée, certes très différemment, dans la série Rosario+Vampire, on est à nouveau ici dans une trame romantique. Yuki, Zero et Kaname sont ainsi les constituants d’une sorte de triangle amoureux qui constitue le pivot de cette première saison, même si la fin fait intervenir de nouveaux personnages qui vont aller au-delà et donner plus d’intérêt à l’ensemble. La psychologie des différents personnages met ainsi un peu de temps avant de devenir vraiment intéressante, les premiers épisodes étant très typé shojo archétypique.

Sayama, Kiyoko (Studio DEEN). Vampire Knight. 2008L’animation est classique, même si certains épisodes démontrent les qualités du studio (notamment à travers certaines scènes avec vu à la troisième personne plutôt bien réussie). Le chara-design quant à lui souffre un peu de son classicisme, les personnages ayant un look qui n’est pas sans rappeler les œuvres de Clamp.

Les vampires mis en scène dans cette première saison ont quelques particularités intéressantes. Ainsi, on découvre plusieurs niveaux de vampire, allant du niveau A (le vampire de sang pur qui dispose d’incroyables pouvoirs) au vampire de classe E, qui à perdu toute humanité et est devenue une bête assoiffée de sang. Plus le niveau du vampire est bas, moins celui-ci a de pouvoirs. Les armes en argent sont a priori le meilleur moyen de supprimer un vampire, même si les sang pur semblent plus résistants. Par ailleurs, la série fait intervenir des pilules permettant aux vampires de se passer de sang humain, même s’ils ne sont pas tous très enclins à se priver de cette façon.

Cette première série est donc sympathique, mais ne dispose pas de l’originalité et de la folie intrinsèque d’un Hellsing, ou de l’animation hors pair d’un Blood+. A voir ce que donnera la suite, prévue pour octobre 2008.

Sayama, Kiyoko (Studio DEEN). Vampire Knight. 2008 Sayama, Kiyoko (Studio DEEN). Vampire Knight. 2008 Sayama, Kiyoko (Studio DEEN). Vampire Knight. 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *