Prince Lestat et le Royaume d’Atlantis : Anne Rice, le retour ?

La nouvelle est confirmée par le site EW, et Amazon annonce déjà une date de sortie pour le 29 Novembre prochain. Il semblerait donc que Prince Lestat, dernier roman en date des Chroniques des vampires (sorti en octobre 2014 en anglais, et annoncé en VF pour le 13 octobre prochain), ait droit à une suite, toujours sous la plume d’Anne Rice.

Intitulé Prince Lestat et le Royaume d’Atlantis, (Prince Lestat and the Realms of Atlantis) ce nouvel opus est annoncé (d’après les éléments présents sur la fiche Amazon) comme « un ambitieux et exaltant nouveau roman autour d’une utopie et du pouvoir, unissant les anciens mondes et les légendes des chroniques des vampires ».

Voici la traduction du pitch éditeur, histoire de vous mettre en appétit :

Au centre du roman : le vampire Lestat de Lioncourt, héros, leader, source d’inspiration, force irrésistible, esprit irrépressible, se battant (et à la fin se réconciliant) avec une étrange forme hors du commun qui avait pris possession de son son corps et de son âme de non-mort. Cette ancienne et mystérieuse force, esprit sinistre rattaché à la mythologie du vampire, possédait toute la force, l’historique et toute le sinistre savoir des Inconnus de l’Humanité.

C’est à travers cet esprit, insignifiant pendant des milliers d’années vampiriques et au travers des Chroniques, que nous pouvons maintenant connaître le récit hypnotique d’un grand pouvoir maritime des temps anciens; un paradis sur terre mystérieux situé sur un continent sans frontières – et comment et pourquoi, et de quelle manière et avec quel but éloigné, cette force parvint à bâtir et gouverner le grand empire légendaire qui, des siècles auparavant, a prospéré dans l’Océan Atlantique.

Et, tandis que nous découvrons la puissance, les pouvoirs considérables et les perfections du royaume perdu d’Atalantaya, le domaine disparu d’Atlantis, nous en venons à comprendre ses secrets, et comment et pourquoi le vampire Lestat, et avec lui tous les vampires, doivent tenir compte, tant de millénaires après, de la terrifiante force de cet esprit sans âge et tout puissant qu’est Atalantaya.

Merci de citer l’article original si vous deviez reprendre cette traduction.

Source : EW

Prince Lestat et le Royaume d'Atlantis : Anne Rice, le retour ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *