Wellington, David. Vampire Zero

L’agent spécial Jameson Arkeley a transmis ce qu’il savait sur les vampires à l’enquêtrice Laura Caxton. Puis il s’est sacrifié à l’issue d’un combat sanglant contre ces créatures. Or, il n’est pas vraiment mort… il est devenu l’un des leurs ! Caxton comprend très vite que son ancien mentor s’est fixé comme objectif de détruire, un par un, tous les membres de sa propre famille. Elle n’a pas le choix : elle doit l’abattre. Mais plus encore, il faut l’empêcher de devenir un montre terriblement plus dangereux : un vampire zéro.

Un troisième opus qui bouleverse la donne en transformant l’élève en mentor et le mentor en cible à abattre. En effet, Jameson ayant été transformé en vampire par Malvern à la fin du précédent tome, c’est à ses trousses qu’est maintenant lancée Laura Paxton, qui dispose maintenant d’un peu plus de moyens conférés par l’Etat.

Très vite, elle va se rendre compte que Jameson semble en vouloir à ceux qui furent ses proches, leur proposant un marché lourd de conséquence qui les conduits inévitablement au trépas. Comme toujours l’ensemble est mené comme un gros polar fantastique, qui distille savamment son lot d’action et de révélations. Les personnages évoluent au fil des pages, Caxton prenant peu à peu certaines des habitudes de son ancien mentor, à son grand dam.

Vampiriquement on retrouve donc les caractéristiques posés dans les précédents opus de la série. Les vampires sont des créatures bestiales, avides de sang, qui ne peuvent se déplacer que la nuit et ne craignent pas les symboles religieux habituels. Seul la décapitation ou une arme enfoncée en plein cœur semblent à même d’en venir à bout. Ils possèdent des pouvoirs surnaturels, dont l’hypnose et une force impressionnante qui les rend très difficile à tuer. Ils sont également capable de créer des goules qui peuvent ainsi accomplir leur bon vouloir en journée.

Pour cette troisième livraison, l’auteur ne fait absolument pas baisser la donne et nous propose une histoire orientée action qui n’est pas avare en retournement de situation. Le tout pour aboutir à une fin qui laisse présager d’un quatrième opus qui démarrera sur les chapeaux de roues…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *