The Harvard Lampoon. Imitation

Quand Belle arrive dans son nouveau lycée, elle tombe sous le charme ravageur d’Ebouard, un geek hypersexy. En plus, c’est sûr, c’est un vampire : il ne mange pas ses frites à la cantine et la neige…fond sur lui, il scintille ! Mais comment arriver à ce que ce beau ténébreux tombe amoureux d’elle et la vampirise ? Belle va y mettre toute sa volonté…

Au départ, le résumé et la quatrième de couverture était assez alléchante. Une parodie de Twilight pourquoi pas si c’est bien fait ? Après quelques pages, il faut bien avouer que Belle est la fille la plus bizarre et la plus cruche qui soit. Poussé même jusqu’à l’extrême, le personnage en devient ridicule. Ebouard devient un garçon hyper timide et qui a rarement les pieds sur terre, les parents de Belle sont vraiment accessoires. Les vampires ? Brève apparition sans vraiment apporter un plus. Très vite l’histoire s’enlise et on se demande franchement à quel moment on doit rire…

Et les vampires dans tout cela ? Et bien j’ai crains de ne jamais en voir dans cette histoire et lorsqu’il se présente enfin c’est bien entendu une caricature exagérée du vampire traditionnel : il aime le sang, a des longues canines, il connaît Dracula… Par contre s’il a des faiblesses elles n’ont pas été révélées. D’ailleurs, sa presque non existence dans le livre ne laissait pas trop le loisir de s’attarder dessus…

Bref, une énorme déception : je m’attendais à passer un bon moment de détente, peut-être même à beaucoup sourire mais vraiment rien n’est ressorti de cette parodie un peu fumeuse. Des caricatures grossières, pas vraiment d’histoire ou alors un simple copier-coller de l’originale en y ajoutant un peu d’humour bien lourd… C’est dommage, cela aurait pu être une bonne idée mais le récit s’est glissé dès le début dans l’ennui. Lisez l’histoire originale vous serez moins déçu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *