Takahashi, Yuki. Vampire, tome 1

Nous sommes donc en 1450, le prince Vlad Tepes vient d’avoir son héritier, Lamzar, et recueille un orphelin, Aleste. Les deux garçons vont grandir et devenir aussi proches que de vrais frères ! Un jour, Aleste demande à Lamzar s’il a entendu parler de la caverne du varcolac, un esprit malin…Ils s’y rendent et sentent une présence maléfique en ces lieux ! C’est pourtant là qu’ils vont trouver refuge lors d’une attaque contre le château.

Vlad parvient à les retrouver mais Lamzar est dans un état pitoyable et ils sont encerclés…Vald va alors faire un pacte avec la sombre présence tapie dans la grotte. Ils seront saufs tous les trois mais Vald ne sera plus jamais pareil…

Douze ans plus tard, Lamzar parvient à quitter les geôles turques grâce à une belle jeune femme et retrouve enfin Alceste ! Mais les retrouvailles commencées dans la joie finiront dans le sang…

On retrouve ici le mythe du vampire originel avec Vlad Tepes l’empaleur ! Sa transformation ici s’effectue donc par une mystérieuse créature, le varcolac, esprit malin qui vit dans une caverne.

Grâce au pacte passé avec la créature, il devient donc un vampire, une créature immortelle assoiffée de sang dont les seuls faiblesses sont la décapitation et la lumière du soleil.

Il transmettra cette particularité à Aleste, non à Lamzar on saura pourquoi en lisant ce premier tome.

Lamzar sera donc le nouveau vampire qui traversera les siècles et on assistera à sa rencontre avec la célèbre Elisabeth Bathory et sa vie à Londres…

 Un très bon premier tome, qui a le mérite de revenir au récit traditionnel et à se rapprocher de la légende au plus près.

Les graphismes sont extrêmement fins, travaillés au pinceau, les costumes et les lieux d’époque sont vraiment réussis.

Dans le prochain tome, on retrouvera Aleste dans quatre nouvelles histoires sanglantes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *