Lokorst, Collectif. Vampire Hunter Brigade, tome 1. As Usual

Pour une première incursion dans l’univers futuriste et presque post-apocalyptique de Vampire Hunter Brigade, Lokorst et les dessinateurs qui se succèdent au fil des histoires de ce tome 1 proposent aux lecteurs de découvrir le quotidien des V.H.B. Un quotidien où interventions musclées, interrogatoires avec des créatures surnaturelles et accidents matériels rythment la vie de ces gardiens de la paix lourdement armés dans les rangs desquels on trouve aussi bien des humains que des vampires et autres lycanthropes. Tout commence donc par une nuit bien commune, à New New Orléans (plus familièrement appelée N20), par un interrogatoire avec un vampire qui vient d’être retrouvé auprès d’un cadavre sans vie… pour ne pas dire exsangue…

J’étais tombé par hasard sur l’existence de cette publication française, et un scénario accrocheur allié à des extraits au dessin plus que convainquant m’avait donné envie de découvrir (et de vous faire découvrir) l’univers de Vampire Hunter Brigade, dont le format de publication, le découpage et te dessin a tout pour faire de cette série un comics de vampire à la française.

Lokorst nous propulse ici pour la première fois dans l’univers tragique, à la limite du post-apocalyptique, de ce futur où l’humanité essaie tant bien que mal de survivre, en maintenant tant bien que mal un statu quo avec les créatures surnaturelles.

5 histoires et deux interludes vont donc nous permettre d’en savoir un peu plus sur cet univers. La première histoire nous met ainsi en présence d’un vampire subissant un interrogatoire, mené par un enquêteur des V.H.B. Cet interrogatoire va rapidement permettre au lecteur de comprendre le statut très particulier de l’interrogé, et l’existence de lois qui régissent les relations entre les différentes espèces de créatures. On découvre également, dans la seconde histoire, que certains membres des V.H.B possèdent certaines capacités spéciales, qui leur permettent de mener plus facilement leurs enquêtes. Ces capacités sont doublées par l’existence d’un matériel de pointe, matériel qui n’est cependant pas sans défaut, comme on l’apprend dans une des histoires.

Vous l’aurez compris, ce premier opus nous offre différents points de vue sur le quotidien des Vampire Hunter Brigade, tout en s’intéressant, au fur et à mesure des pages, à l’existence de certains des membres de ces unités, qu’il s’agisse de vampires ou d’humains.

Vampiriquement, pas mal de choses sont intéressantes dès ce premier opus. Les V.H.B. sont déjà en soit un point intéressant, car il s’agit de brigades policières composées aussi bien d’humains que de créatures surnaturelles (dont des vampires). Quant aux vampires ici en présence, ils semblent répondre aux caractéristiques canoniques. La lumière du soleil leur est ainsi fatale. Si ils prennent plaisir à s’abreuver de sang humain, et peuvent perdre tout contrôle à ce moment là, on ne sait pas encore si le sang est ou non indispensable à leur survie. On apprend par ailleurs que des lois ont été passées pour empêcher les vampires de boire du sang humain, et que tout contrevenant s’expose à la peine de mort.

Si les dessins sont assez hétérogènes (ce qui arrive forcément quand autant de dessinateurs travaillent sur un même titre), il n’en reste pas moins que l’ensemble est cohérent et qu’on n’éprouve pas de mal à passer d’une histoire à une autre. J’avoue que, hormis le dessin de la dernière histoire qui m’a semblé moins maîtrisé, chaque dessinateur apporte sa patte à l’édifice (mention spéciale pour la première histoire, immersive au possible sans pour autant être placée sous le signe de l’action mais sous celui du huit-clos). La couleur informatisée n’est pas désagréable et amplifie le côté très froid de l’univers dans lequel évoluent les personnages.

Ce premier opus de V.H.B. est une vraie bonne découverte. J’ai hâte de voir ce que vont apporter les tomes suivants, mais le concept et l’univers sont vraiment intéressants et bien utilisés.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de V.H.B. : http://vhb.ouaisweb.com, où il est possible de commande ce premier tome : Commander le premier tome de V.H.B..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *