Inconnu. Bram Stoker's Dracula

Pour la première fois en VF, Univers comics propose l’adaptation en comics du chef roman de Bram Stoker paru en 1952 dans Eerie N°12. 25 pages jamais publiées en France donc, suivi d’un dossier sur le prince des Vampires dans le comics, pour au final 32 Pages au Format comics 16x24cm. L’adaptation proposée par ce comics est somme toute assez fidèle au roman de Bram Stoker. On est donc immédiatement propulsé aux côté de Jonathan Harker, jeune avoué mandaté en Transylvanie à la demande du mystérieux comte Dracula, lequel désire emménager à Londres. Il découvre au bout de quelques jours que Dracula est en fait un vampire, et qu’il ne désire que changer son terrain de chasse pour Londres. Quelques jours plus tard, à Londres, un navire fantôme s’échoue à la faveur d’une tempête, tandis que Lucy Westenra est sujette à d’étrange crises de somnambulisme.

Un sympathique Comics, pour qui s’intéresse de manière exhaustive à l’histoire des personnages fantastiques dans les comics, ou comme nous à celle des vampires dans la littérature et le cinéma. Il s’agit en effet ici de la première adaptation connue du roman de Bram Stoker par la BD américaine. Il n’y a a proprement parler aucune surprise au niveau de la narration, hormis qu’à la première apparition de Lucy Westenra, celle-ci est déjà fiancé à Holmwood. Ceux qui sont un temps ses prétendants dans le roman (Seward, Morris) ne sont présentés que comme des amis, Seward étant pour sa part représenté assez âgé.

Le dessin accuse pour sa part son grand âge, l’album datant tout de même des années 50. Plutôt figé, pourvue d’une mise en couleur palote, caractéristique de cette période de la BD, il n’en est pas moins parfaitement lisible et plutôt homogène, même si on est encore loin de la qualité graphique d’un Tomb of Dracula.

Il s’agit ici d’une adaptation du roman de Stoker, aussi les caractéristiques mises en scènes dans le roman sont elles adaptées à la lettre. Dracula, principal vampire du récit, est un buveur de sang qui ne se déplace que la nuit et dort la journée dans un cercueil. Il n’a pas de reflet dans les miroirs, et craint entre autres les crucifix et l’ail. Un pieu enfoncé en plein cœur semble être la seule méthode efficace pour se débarrasser de lui.

Au final, une initiative intéressante pour cette petite maison d’édition qui ressuscite ici un pan méconnu de l’histoire du comics de vampire. A noter que l’adaptation (dont les auteurs sont inconnus) est suivi d’un article plutôt bien fait sur l’histoire du comics de vampire.

Il est possible de commander un exemplaire (voir une édition collector) directement auprès de l’éditeur, à l’adresse suivante : http://fredcomics.over-blog.com/article-29595168.htm

2 réponses à Inconnu. Bram Stoker's Dracula

  1. Fredcomics dit :

    Je suis l’éditeur de cette rareté… Je tiens à précisez qu’une édition Collector à 500 exemplaires avec une surcouverture réaliser par Chris Malgrain est disponible directement sur mon site pour le même prix que celui disponible en librairie et qu’il sera directement livré dans votre boite aux lettres… allez sur mon site ! Merci…

  2. Dominik dit :

    J’ai aussi chroniqué cet album ici : dominikvallet.over-blog.c…

    et une parodie de Dracula là : dominikvallet.over-blog.c…

    Enfin, je me permets de rappeler que j’ai sorti un numéro spécial de Pimpf Mag sur les vampires en BD : dominikvallet.over-blog.c…

    Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *