Hall, Derek. Vampires, romance et légendes

Ces dernières années, le sujet du vampire et des mythes qui gravitent autour de lui a été abordé par quantité d’essais et de romans en tout genre, avec plus ou moins de bonheur. Légitimement, on pourrait se demander si un ouvrage supplémentaire, qui se penche sur les buveurs de sang et la culture qui leur est propre, relève encore d’un quelconque intérêt. Puis, arrive le moment où l’on manipule une belle pièce telle que Vampires, romance et légendes. Force alors est de constater qu’effectivement, cela fait toujours aussi plaisir d’étancher sa curiosité vampirique au fil des pages d’un ouvrage à la mise en page richement illustrée de photos, de peintures et de dessins en tout genre… Une agrémentation visuelle fort appréciable.

Si Vampires, romance et légendes se présente sous des atours séduisant, avec un format agréable et une appréciable qualité d’imprimerie, qu’en est-il de son sommaire ? Hé bien le contenu instructif à souhait n’est pas en reste, loin s’en faut. En commençant par nous livrer une explication sur ce qu’est réellement le vampire, Derrek Hall nous immerge avec maestria dans le monde des buveurs de sang. Le travail de l’auteur s’articule autour des aspects les plus divers et essentiels liés aux créatures pourvues de longues canines : ses origines, les différents visages que présentent les Enfants de la nuit selon les régions du globe, leur présence dans la littérature, les succès cinémas anciens ou récents, ou les séries TV dans lesquels leur présence est à noter…

Ludique et agréable à parcourir, le livre compile ainsi une somme de connaissances non négligeable. Que l’on s’intéresse de près aux vampires, à l’histoire de leur légende, ou que l’on soit un simple curieux novice en la matière, le livre parvient à contenter les attentes du plus grand nombre. La grande variété de sujets que l’auteur met au premier plan lui permet de s’adresser aux inconditionnels de Dracula, de Bram Stoker et des conditions d’écriture du manuscrit original de son chef-d’œuvre. Mais l’ouvrage n’oublie pas pour autant les descriptifs de titres beaucoup plus récents tels que la Communauté du sud ou le phénomène Twilight.
Le vampire alimente beaucoup de fantasmes, c’est bien connu. La plume de l’auteur tente de démêler réalité et fiction en se basant sur des faits et d’anciennes coutumes à l’origine des plus extravagantes rumeurs.

Vampire, romance et légendes fait ainsi figure d’essai éclectique s’adressant à un large public. Bien documenter et pédagogique, le livre trouve facilement sa place dans toutes les bibliothèques de bons goûts. Un soin particulier a été apporté au côté visuel et à la présentation générale, ce qui donne aux lecteurs un objet à la prise en main agréable et intuitive. Les éditions Elcy propose une nouveauté qui se démarque de quantité d’autres ouvrages traitant le sujet des vampires de manière plus austère. Ici, la plume de Derek Hall mise en valeur par une mise en page sophistiquée permet de satisfaire la curiosité et de s’instruire, tout en flattant les rétines. Une parution qui ravira les amateurs de vampires en tout genre et les amoureux de beaux livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *