Fialkov, Joshua Hale – Sorrentino, Andrea. I… Vampire, tome 2. Rise of the vampires

Andrew Bennett tué, une entité antédiluvienne dont il empêchait par son existence le retour, fait son apparition. Caïn met rapidement au pas les hordes de vampires, son statut de créature née bien avant toute vie lui donnant un pouvoir sans limites. Constantine, Deadman, Xanadu et leurs alliés vont alors tenter de ramener Bennett, et de rééquilibrer les forces. Mais est-ce pour autant une bonne idée ?

Autant la série d’origine ne m’a pas transcendé, autant ce reboot à la sauce New 52 continue sur la lancée du premier recueil. Un scénario apocalyptique à souhait, qui voit Gotham réduit à feu et à sang, assaillie par les hordes de vampires de Mary Seward. Un carnage que seule une poignée de personnages (on croise notamment Constantine, Batman, Deadman et quelques autres) semblent en mesure d’empêcher.

Alors que le scénario était jusque-là concentré sur la lutte séculaire entre Mary et Andrew, c’est une toute autre menace qui va prendre ici le dessus. Et forcer Mary à revoir ses allégeances. L’enchaînement des arcs narratifs comme l’évolution des personnages (Bennett en tête) font plaisir à lire, le scénariste parvenant à relancer régulièrement l’intérêt du lecteur sans tomber dans la surenchère.

Niveau dessin, c’est à nouveau une franche réussite. Si la couverture du premier recueil m’avait moyennement convaincu, celle de ce deuxième volet est superbe, et n’a rien à envier aux illustrations intérieures. La couleur est certes informatisée, le trait est très dynamique, et le style assez léché, toujours dans la lignée d’un Impaler, ou tout du moins avec un souci quasi photographique dans la manière de donner vie aux décors comme aux personnages.

Niveau vampirique, on est dans la lignée du premier opus, avec ces hordes de vampires parmi lesquelles Mary Seward et Andrew Bennett font figure de grands anciens. La décapitation et le pieu en plein coeur restent des manières sûres d’en venir à bout, la lumière du soleil n’affaiblissant pas les plus anciens.

Une suite du même niveau que le premier recueil. Le troisième opus (qui devrait être le dernier, suite à la fin de la série) devrait voir se conclure l’ensemble du récit. Espérons qu’il soit du même acabit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *