Collectif. Dark mag. Numéro 1

Quand on remarque l’engouement généré par les univers à connotations fantastiques, désignés également sous l’appellation Urban Fantasy, ou plus récemment encore Bit-lit, on se dit qu’il était temps que ce genre populaire autour duquel gravite une communauté active se voit, enfin, gratifié d’un magazine papier. Dark Mag arrive à point nommé pour combler ce vide.

Comme on peut s’y attendre, la franchise Twilight est bien sûr abordée dès les premières pages au travers d’une série de portraits des principaux acteurs, un point sur le film New Moon, ainsi qu’un article qui se penche sur la vision que revendique Stephenie Meyer quant à la mythologie vampirique.

Contrairement à ce qu’on aurait pu craindre, la suite du magazine fait preuve d’une exhaustivité bienvenue dans son contenu. On retrouve notamment un dossier de six pages qui présente un tour d’horizon du vampirisme et de ses croyances de façon pertinente et accessible au plus grand nombre. Au programme également, un article sur l’exploitation des vampires dans les séries TV et un résumé de True Blood. Une rubrique actualité avec des news fraîches sur les projets d’Hollywood complète la rubrique petit et grand écran.

Côté littérature, est proposée une interview de Patricia Briggs qui parle de sa série à succès, Mercy Thompson, ainsi que de ses sources d’inspiration. L’actualité n’est pas en reste là non plus avec un point sur les sorties bouquins/ bd et jeux vidéos, toujours en rapport avec l’Urban Fantasy et les vampires.

Cerise sur le gâteau, les lecteurs ont le plaisir de découvrir dans les dernières pages le premier chapitre de Narcisse enchaîné, la prochaine aventure d’Anita Blake à paraître en France et traduite par Isabelle Troin. Une mise en bouche qui ne peut être qu’appréciée.

Posters (New Moon + Mercy Thompson), articles musicaux, jeux, horoscopes et concours finissent d’agrémenter ce numéro de Dark mag. Cette revue qui se destine autant aux jeunes fans de Twilight qu’aux mordus plus confirmés en matière de bit-lit laisse une bonne impression pour sa première prestation dans les kiosques. Sa thématique est servie par une mise en page guère originale, mais qui a néanmoins le mérite d’être claire. En ces temps difficiles pour la presse papier, on ne peut que souhaiter un succès mérité pour ce nouvel acteur dans le petit monde de l’Urban Fantasy.

3 réponses à Collectif. Dark mag. Numéro 1

  1. et il y a matière à faire de nombreux numéros. J’ai acheté ce mag par curiosité mais surtout pour la cerise sur le gâteau ^_^. Merci pour ce compte-rendu.

  2. mallou dit :

    J’ai bien aimé également, sauf que j’ai trouvé que ça m’avait l’air calibré surtout pour des ados (d’ailleurs je l’ai trouvé dans cette rubrique a la librairie). Je m’attendais à des articles un poil plus poussés, celui sur les vampires dans les séries étaient bien mais un peu juste. à voir les prochains quand même

  3. Anna-Bella dit :

    Excellent magazine. Je suis fan depuis deux ans et j’aime leur vision de l’actualité fantastique et leurs chroniques de Bit-Lit. C’est le seul magazine qui a osé s’aventurer dans ce domaine, bravo à toute l’équipe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *