Cole, Kresley. Les ombres de la nuit, tome 1. Morsure secrète

Pendant cent cinquante ans, Lachlain le Lycae a été emprisonné dans les catacombes par des vampires. Jusqu’au jour où il hume le parfum de son âme sœur. Mais pourquoi le destin s’acharne-t-il sur lui ? Pourquoi sa promise est-elle une buveuse de sang ? Pourtant, cette frêle créature qui se débat quand il l’approche est celle qu’il cherche depuis plus de mille ans. Elle lui appartient. Dès lors, il est prêt à tout pour faire d’elle sa reine. Quitte à la nourrir de son propre sang. Quitte à affronter une horde de vampires déchaînés…

Morsure secrète, premier volet de la série Les Ombres de la nuit, est un roman se destinant en priorité à un public adepte d’une littérature sentimentale. En effet avec cette œuvre qui se lit indépendamment des autres tomes, tous les codes du romantisme surnaturel répondent à l’appel. La majeure partie du récit s’articule autour du couple improbable formé par Lachlain le roi Lycae, et Emma, mi-valkyrie, mi-vampire. Leur liaison chaotique et brutale dans un premier temps évoluera au fil des chapitres, révélant ainsi de nouvelles facettes des personnages. Lachlain verra son comportement dominateur et agressif s’adoucir au contact d’Emma qui de son côté se révélera non dénuée de ressources dans le feu des épreuves.

Toutefois, derrière une trame principale très orientée romantisme avec une pointe de sensualité, se tisse en arrière fond une intrigue consistante. Emma est un vampire Abstinent, elle ne boit jamais de sang à même des veines humaines. Elle préfère recourir aux banques de sang, habitude qui la rend étrangère au cercle de la Horde, les vampires maléfiques dirigés par Demestriu, leur seigneur redouté.

Emma et Lachlain sont les acteurs d’un univers haut en couleur mais pas vraiment original. Le background de l’histoire fait la part belle aux Mythos, des êtres appartenant au folklore fantastique tels que les loups-garous, fantômes, vampires, valkyries, démons… Un ouvrage nommé « Le livre du Mythos » référence les différentes espèces en présence, leur histoire et leurs coutumes. Sous cet intitulé, on retrouve d’ailleurs en fin de roman un lexique bien pratique qui répertorie les termes spécifiques retrouvés en cours de lecture.

Emmaline Troie est une métisse. L’identité de son vampire de père demeure l’un des mystères du roman, tandis que sa mère est une valkyrie. L’héroïne est une buveuse de sang relativement jeune selon les critères vampiriques, âgée de 70 ans, et ne possède pas encore le pouvoir de « glisser« , c’est-à-dire d’apparaître où bon lui semble. Emma a été élevée par un clan de valkyries qui veille sur elle depuis l’enfance, puisque sa mère était l’une des leurs. Ce sont elles qui apprennent à la vampire les dangers que représente pour elle le soleil et lui inculquent des valeurs morales quant à son besoin de sang.

L’histoire se suit sur différents points de vu. Cela permet de mieux appréhender les émotions des deux principaux protagonistes et les sentiments qu’ils s’inspirent mutuellement Les lieux visités en cours de récit sont diversifiés, de Paris en Ecosse, en passant par la Nouvelle-Orléans. Fait intéressant lié à la nature d’Emma, les vampires se révèlent incapables de mentir. Lorsqu’elle se sent troublée, la jeune femme écoute également une musique baptisée CIP (Calmant Informatique de la Puce) qui a pour vertu de l’apaiser. On se retrouve donc devant une figure assez classique du vampire, avec l’ajout de quelques idées originales.

Si on cherche un roman agréablement écrit, avec un romantisme très prononcé et se déroulant dans un contexte de fantasy urbaine, Morsure Secrète peut être considéré comme un choix de lecture tout à fait recommandable. Les amateurs de vampires, allergiques à l’exposition des sentiments au sein d’un couple que tout oppose, passeront quant à eux leur chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *