Williamson, Kevin. Vampire Diaries. Saison 4. 2012 – 2013

La saison 4 vient de s’achever sur un cliffhanger terrible ! Comme à chaque fois, me direz-vous ? Oui, sauf que là, il y a des tas de choses qui vont changer. Des personnages sont morts, hé oui, d’autres sont partis, revenus, repartis… Bref, c’est un monde sens dessus dessous que nous venons de quitter. Pourtant, nous le retrouverons avec délice. Dans quelques mois.

Il faut dire que la saison 4 de Vampire Diaries nous a soumis à rudes épreuves. C’est pratiquement une coutume, on enterre un personnage au moins à la fin de chaque saison. Mais ce sont toujours des personnages satellites. Cette fois ça frappe fort et ça frappe dur !
La série est-elle en train de gagner en maturité ? Sans doute ! En même temps, elle grandit avec ses fans et c’est tant mieux.

On aura même droit à un choix ferme d’Elena qui décidera avec qui elle veut vivre son histoire d’amour. Ce n’est d’ailleurs pas la seule porte par laquelle l’héroïne si lisse jusque là va passer. Il était temps que Nina Dobrev prête à Elena les traits un brin calculateurs qu’elle avait déjà mis au service de Katherine. Cette saison est me semble-t-il carrément plus forte en émotions et en contradictions que les autres.

Les héros doivent faire des choix, prendre des décisions plus adultes et affronter les dangers comme jamais. Pourtant, on souffle à la fois le chaud et le froid pour certains personnages qui sont tantôt des alliés, tantôt des ennemis. Klaus reste un terrible manipulateur qu’on ne peut cependant pas détester tout à fait tandis que Bonnie se révèle une sorcière énigmatique qui nous conduit à douter souvent. Si les originaux, Klaus et sa fratrie sont encore très présents cette saison, il ne sont plus le pire des dangers pour nos héros qui doivent maintenant composer avec un ennemi magique bien plus puissant, et plus ancien aussi. Les originaux ne sont d’ailleurs plus au sommet de la chaîne alimentaire.

Certains personnages se voient largement développés cette saison, pour notre plus grand plaisir, le triangle amoureux n’est plus l’apanage de Damon, Stefan et Elena. Une autre jeune fille va voir ses sentiments mis à rudes épreuves par deux beaux mâles.

Bien sûr, il y a toujours des petites choses à déplorer. Heureusement que Matt reste humain car tous les personnages ou presque se révèlent surnaturels, ce qui ne va pas toujours sans nuire un peu à l’intrigue. Il y a aussi la façon dont ont les personnages de se raccrocher aux choses dites normales dans un monde qui ne l’est absolument pas. On va sans doute mourir dans 10 minutes, mais d’abord, je veux mon bal de promo parfait ou ma toge de diplômé ! C’est un peu bizarre et j’avoue que tout cela me dérange un chouilla.

Cela dit, cette saison gagne en puissance et même si elle affiche parfois une légère perte de rythme, c’est toujours pour la rattraper et la surpasser ensuite. Je ne parlerai pas de l’histoire car je ne veux pas spoiler, mais il est certain que les personnages vont passer par toutes les facettes de leurs personnalités et de leurs caractères pour une saison riche en émotions, en rebondissements et en actions de toutes sortes. La violence est plus présente aussi, dans les combats comme dans les conséquences des décisions que prennent les héros, renforçant encore cette impression de maturité.

La fin vous laissera réellement pantois car si une chose que l’on attendait depuis longtemps arrive, certaines choses inattendues viendront bien entendu gâcher notre plaisir et attiser notre envie de savoir la suite au plus vite.

Williamson, Kevin. Vampire Diaries. Saison 4. 2012 – 2013 Williamson, Kevin. Vampire Diaries. Saison 4. 2012 – 2013 Williamson, Kevin. Vampire Diaries. Saison 4. 2012 – 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *