Senesky, Ralph. Star Trek, saison 2 épisode 13. Obsession

Une équipe d’exploration de l’Enterprise confirme tout juste la présence de gisements de Tritanium sur la planète autour de laquelle le vaisseau est en orbite. Soudain, Kirk, qui fait partie de l’équipe d’exploration, sent une odeur qui fait remonter en lui de sinistres souvenirs. Alors qu’il envoit certains de ses hommes avec des directives assez précises, ces derniers sont attaqués par un nuage gazeux. Quand Spock et Kirk retrouvent les trois hommes, c’est pour découvrir que deux sont morts, et un à l’agonie. Tous trois semblent avoir été drainés de leurs globules rouges.

Star Trek est une des sagas de SF qu’on ne présente plus. Née en 1966, il s’agit d’un des univers les plus marquants de l’imaginaire science-fictionnel, qui aura au fil des années colonisé le petit écran, le cinéma, la BD, le jeu vidéo… L’épisode Obsession  permet de revenir sur le passé du capitaine Kirk, et à un évènement de ses années de jeune officier qui le hante encore aujourd’hui : la rencontre avec une entité désincarnée qui aura annihilé 200 membres d’équipage de l’USS Farragut. C’est donc autour de cette hantise, et de l’obsession que la capitaine a développé à cet égard, que se joue l’intrigue de l’épisode. D’autant que l’Enteprise est attendue à l’autre bout de la galaxie, pour livrer des vaccins à la durée de vie incertaine.

L’utilisation du thème vampirique est rarement inintéressante quand il prend forme dans des univers de SF. Cet épisode de Star Trek nous propose une créature gazeuse particulièrement attirée par les globules rouges du corps humain, et laissant ses victimes exsangues. Difficile à localiser, sa constitution mutant sans cesse, bien qu’elle soit à la base composée de dikironium. Les armes normales semblent par ailleurs être inutiles face à cette forme de vie, capable d’influer sur sa propre structure. On apprend également pourquoi la créature semble ne pas s’intéresser au sang de Spock, majoritairement composé de cuivre (d’où sa couleur verte), alors que le sang humain est composé de fer (d’où sa couleur rouge).

Un épisode sympathique, même s’il ne m’a pas autant marqué que certains épisodes de cette deuxième saison de Star Trek. Si le scénario est intéressant (et permet de voir Kirk se débattre, en proie à ses doutes), et les personnages toujours aussi bien campés, je le trouve nettement plus convenu que des épisodes comme The Deadly Years ou I, Mudd, où les acteurs atteignent des sommets (et le scénario met en scène de manière plus originale les relations entre les principaux protagonistes).

Senesky, Ralph. Star Trek, saison 2 épisode 13. Obsession Senesky, Ralph. Star Trek, saison 2 épisode 13. Obsession Senesky, Ralph. Star Trek, saison 2 épisode 13. Obsession

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *