West, Jake. Razor Blade Smile. 1998

Tueur professionnel, Lilith Silver est aussi une vampire avide de sang. Immortelle, elle affronte une organisation secrète dirigée par l’homme qui, 150 ans auparavant, l’a convertie à la vie éternelle. Traquée par un policier acharné à sa perte, Lilith se heurte aux plus dangereux des prédateurs : ceux de son espèce…

Avis aux amateurs de films de genre : ce premier film signé Jake West fleure bon la série Z fantastique comme on en fait peu. Une sculpturale vampiresse tueuse à gage en héroïne, un vampire dirigeant une fraternité obscure en bad guy de service, des flingues comme s’il en pleuvait, une touche d’érotisme et de second degré, bref tous les ingrédients sont là pour faire de ce film un sympathique condensé d’action et de gore. Tout n’est certes pas filmé avec maestria, et les acteurs ne sont pas tous des plus convaincants, mais l’ensemble possède une fraîcheur de bon aloi, le tout mis en scène avec un certain sens du second degré, et conduisant à une fin des plus surprenantes. Le film possède tout de même quelques défauts, la réalisation n’étant pas de qualité constante d’un bout à l’autre, et certains acteurs peinant à donner une totale crédibilité à leur personnage.

Les vampires mis en scène dans ce film diffère un tantinet des poncifs du genre. Si le besoin de sang est viscéral, pour s’avérer indispensable à un vampire blessé, les vampires de Jake West survivent à la lumière du soleil (moyennant quelques accessoires), et ne craignent pas les symboles religieux. La seule manière de les tuer est également une décapitation pure et simple, les pieux et autres armes n’ayant pas grand effet sur eux. La transformation en vampire est cependant fidèle aux classiques du genre, l’échange de sang en étant une fondamentale.

Au final, ce petit film sans prétention, qui ne manque cependant pas de quelques faiblesses (acteurs pas toujours très convaincus ni convaincants, qualité de réalisation hétérogène, etc.), s’avère un très bon B-Movie vampirique, plein de second degré et d’idées originales. Un film vampirique à voir, bien supérieur à nombre de blockbusters dévolus au genre.

West, Jake. Razor Blade Smile. 1998
West, Jake. Razor Blade Smile. 1998
West, Jake. Razor Blade Smile. 1998

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *