Ketai, Ben. 30 jours de nuits 2 : jours sombres. 2011

Plus d’un an s’est écoulé depuis que la ville de Barrow a quasiment été rayée de la carte par une attaque de vampires. Eben a réussi, en sacrifiant sa vie, à annihiler la menace vampire, laissant Stella seule. Cette dernière va dès lors écumer les Etats-Unis pour révéler au monde, à travers le récit de ce qui est arrivé, que les vampires existent bel et bien. Renseignée par un mystérieux bienfaiteur, elle rencontre bientôt un groupe de chasseur de vampires qui s’est mis en tête de détruire Lilith, la reine des suceurs de sang, qui régente d’une main de fer toutes les actions des siens. A commencer par l’attaque qui a couté la vie à Eben…

Darks Days est l’adaptation, sortie directement en DVD, du second opus de 30 jours de nuits. Si le premier volet, signé par David Slade, possédait une photographie et des effets spéciaux redoutables, le rythme du comics faisait franchement défaut au film. Au niveau du support original, j’avais bien moins apprécié ce second tome, bien moins novateur et pesant niveau ambiance que 30 jours de nuit, premier du nom. Le film adapte de manière assez libre de deuxième volume, même si l’ensemble est cohérent. L’un des personnages vampiriques centraux de l’histoire a ainsi complètement disparu, remplacé par un sidekick humain.

Les acteurs ne sont au final pas mauvais, et l’ensemble se laisse regarder, même si tout ça ne sort franchement pas des sentiers battus. On se concentre sur le devenir de Stella après l’épisode Barrow, laquelle va s’allier avec un groupe de chasseurs de vampire qui tente de détruire Lilith, la dirigeante de tous les vampires. A cet égard aussi, les raisons de la rancoeur de Lilith pour Stella sont passés sous silence, alors qu’elles auraient permis de faire un lien plus marqué avec le premier film / comics.

Le réalisation aurait pu être pire, mais le souci principal du film vient de ses personnages pas vraiment travaillés, leur psychologie restant un peu au ras des pâquerettes. Entre la jeune fille aux nerfs fragiles, le père de famille prêt à tout pour venger sa fille, le vampire qui trahit les siens pour empêcher Lilith s’assouvir ses plans, on est face à un certains nombre d’archétypes, qui ne permettent pas à l’ensemble de briller par son innovation. D’autant que les acteurs sont nettement moins convainquant que Josh Hartnett et Melissa George. Certaines scènes sont assez sympathique, pour ne pas dire badass, mais l’ensemble n’est pas des plus cohérent, et manque clairement de profondeur.

Les vampires mis en scène dans cette suite sont identiques à ceux du premier film. Il s’agit de créature n’ayant plus grand chose d’humain, entre leur dentition en hachoir, leurs yeux totalement noir et leur force herculéenne. Reste qu’ils sont sensibles au rayon du soleil et à la décapitation, seule manière d’en venir réellement à bout (un vampire ayant subi la morsure du soleil pouvant être ressuscité ). Les balles normales, si elles peuvent les ralentir, ne sont pas en mesure de les détruire. Pour ce qui est de l’attirail habituel (pieux, crucifix, ail, etc.), il n’en est absolument pas question. A noter une allusion assez réussie à la comtesse Bathory, Lilith appréciant de se prélasser dans une baignoire remplie de sang humain.

Un film pas franchement mauvais, et qui peut, par les coupes faites dans l’histoire, être vu de manière quasi-indépendante avec le premier. Ce qui en amenuise du coup l’intérêt, la fin, censée dans le comics ouvrir sur un 3e tome vraiment prenant, étant assez anecdotique. Bref, mi-figue, mi-raisin en ce qui me concerne.

Ketai, Ben. 30 jours de nuits 2 : jours sombres. 2011 Ketai, Ben. 30 jours de nuits 2 : jours sombres. 2011 Ketai, Ben. 30 jours de nuits 2 : jours sombres. 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *