Smith-Ready, Jeri. Le sang du rock, tome 2. Bad to the bone

Bad to the bone nous replonge avec délice dans la bande son Rock de la radio des DJ Vampires. On retrouve Ciara, désormais officiellement avec un vampire, même si cela lui pose quelques soucis, notamment sur l’avenir en général et le leur en particulier. Shane est encore un jeune vampire mais il a néanmoins du mal à évoluer avec son temps ce que Ciara souhaite de tout cœur.

Cette suite nous permet aussi de faire plus amples connaissances avec certains autres personnages secondaires, que nous n’avions vus que de très loin dans le tome 1. Avec un personnage en particulier, David, le directeur de la station de radio. Force est de constater que Shane et son charme on du souci à se faire, on se laisserait bien conquérir par un David bien plus jeune et à l’allure beaucoup plus séduisante ce que laissait à penser le tome 1 !

Pourtant, les autres DJ sont encore très survolés, ce qui est dommage.

Mais la saga étant annoncée avec 4 tomes, on peut espérer qu’ils seront plus développés dans les autres tomes, maintenant que les personnages principaux sont bien explorés.

Il faut dire que ce deuxième opus nous plonge un peu plus dans l’intimité de Ciara et de Shane, on les découvre au fur et à mesure qu’ils se révèlent l’un à l’autre et leurs vies sont palpitantes.

On fait également connaissance, directement ou indirectement avec leurs familles. Ce qui n’est pas sans rebondissements, ni sans révélations.

Pour sauver la radio d’une fermeture ou d’un rachat condamnant la survie des vampires DJ, Ciara exploite le filon « Créatures à crocs » jusqu’au bout, suscitant même l’intérêt de magazines spécialisés ! Mais, hélàs, son coup de pub se retourne contre elle et ses amis lorsqu ‘un groupuscule anti-vampires décide de se mêler de leurs affaires.

Pourtant, c’est aussi l’occasion pour nous de découvrir un service secret dont David fût un collaborateur et qui nous révèle des choses particulièrement intéressantes sur les vampires, et sur ceux que ce virus peut atteindre !

On connaissait déjà les toc que le temps donnait aux vampires, on savait aussi que même s’il traversait le temps sans vieillir, le vampire restait profondément ancré dans l’époque de sa conversion. On en découvre plus sur leurs ennemis mais aussi sur des vampires différents, plus « animaux » !

Ciara, longtemps restée seule et sans attache, se retrouve dans cette histoire affublée d’un amoureux, d’une bande de copains, et même d’un chien Dexter. Si elle ne se dépare jamais de son humour, c’est aussi parce que Jeri Smith Ready a le don de nous faire sourire au détour de nombreux passages.

Bien sûr, l’art de la dissimulation, de la manipulation de Ciara sont bien exploités dans cet opus, mais elle n’a plus la froideur dans ses arnaques que l’on imaginait avant. Sans doute parce qu’elle « Arnaque » aujourd’hui gentiment pour la bonne cause. Aider de gentils vampires qui ont plus de la victime que du prédateur, c’est un nouvel élan dans la littérature vampirique !

Si certains personnages manquent encore de profondeur, le style percutant, plein d’humour et surtout bercé par une bande-son tonitruante de l’auteur ne peut que nous convertir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *