Labatt, Mary – Rioux, Jo. Mon voisin le vampire

Dès son arrivée dans sa nouvelle maison, Sam se retrouve au cœur d’une enquête, aidée de sa jeune voisine Jennie qui la balade souvent. Jennie se révèle avoir le don qui lui permet de comprendre la jeune chienne. Grâce à cela, Sam va pouvoir assouvir sa curiosité avec sa nouvelle amie. Cette chienne détective veut tout savoir de cette étrange MacIver.  Comment se fait-il qu’il ne sort jamais, que ses volets soient fermés…? Une seule évidence saute aux yeux des deux amies : cet homme est un vampire.

Il n’est pas possible de se tromper sur l’identité de ce voisin qui habite cette vieille maison inquiétante. Il se transforme en chauve-souris. Il ne sort presque jamais de chez lui. Il habite une vieille demeure, certainement hantée. Toutes les références aux vampires sont là pour confirmer la théorie de Sam. Cette chienne très curieuse va même jusqu’à se faufiler chez le vieil homme pour en avoir le cœur net.

Cette petite BD tout en noir et blanc ravira les plus jeunes à partir de 8 ans. Les plus âgés pourront également s’y aventurer. L’intrigue, certes basique et déjà vue, emporte les enfants qui se prennent au jeu et suivent l’enquête avec intérêt. Les dialogues sont très amusants, surtout ceux de Sam. Ses réactions font bien rire les plus jeunes.

L’avis de Lalie, la petite fée

Sam est une détective qui a du chien… Elle enquête avec Jennie, sa nouvelle voisine, sur la réelle identité de MacIver, un voisin très bizarre. Ils se rendent compte par hasard que Jennie comprend Sam. C’est rigolo de comprendre un chien. Savoir qu’il n’aime pas les croquettes que l’on lui donne mais préfère les pizzas, ketchup, etc… comme nous !
Sam est très amusante. Elle dit ce qu’elle pense tout le temps même si on ne l’entend pas. Et moi, je crois aussi que son voisin est un vampire. Sinon, pourquoi les chauve-souris aiment aller dans sa maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *