Hirano, Toshihiro – Kakinouchi, Narumi. Princesse Vampire Miyu. Tome 6

Miyu a été ressuscité, et Larva est à nouveau à ses côtés. Pour autant, le clan des Shi est en deuil, car Aoï a donné sa vie pour leur permettre de gagner du temps. La Princesse Vampire demande alors à Ranka, Ichiro et Nagi, qui vient de les rejoindre, de la laisser affronter seule la suite, pendant que Yui se repose. Dans le même temps, Shiki, qui fait pourtant partie des Shi, prête allégeance à Keal, la mère de Caith Sith, que ce dernier est parvenu à ressusciter à l’insu de tous.

Ce sixième volet voit la conclusion de l’arc sur les Démons d’Occident. Miyu, en retrait depuis plusieurs tomes après sa défaite initiale, est de nouveau sur le devant de la scène et entend bien stopper la menace, d’autant que Larva est une fois de plus auprès d’elle. C’est un opus une nouvelle fois axé sur les confrontations, entre Keal et Miyu, qui reste le point d’orgue, mais aussi entre Pazus et Larva, alors que ce dernier cherche un moyen de faire basculer la situation en faveur de la Princesse Vampire.

En ce qui concerne les dessins, on s’éloigne peu à peu des défauts de mise en page constatés dans les premiers volets. Les combats se font plus clairs, alors que les personnages gardent le niveau de finesse qu’on leur connaît depuis le deuxième opus.

Pour ce qui est de la figure du vampire, on apprend peu de choses dans ce dernier volet de la première saison. On verra à nouveau Miyu utiliser les flammes pour se battre, et on découvrira que pendant qu’elle était blessée, les esprits errants qu’elle a emprisonnés jusque-là sont parvenus à s’échapper.

Un opus qui clôt avec un certain brio ce premier arc. On y assiste à la disparition de nombreux personnages, mais d’autres se sont entre-temps ajoutés à l’ensemble, sans compter le retour de ceux qu’on n’attendait pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *