Bilan et constats 2017

J’avais évacué l’exercice du bilan annuel en 2016, mais il me semble intéressant d’y revenir cette année, compte tenu de l’évolution de la sphère éditoriale autour du vampire ces derniers mois.

En 2017, 131 articles ont été publiés sur Vampirisme.com, contre 126 en 2016. Le rythme de publication décidé il y a 2 ans (2 posts par semaine, un le mardi, un le jeudi) a été mieux que ces dernières années (il y a quelques exceptions, mais même si on est loin maintenant d’un post tous les deux jours comme il y a 4/5 ans, j’estime que c’est un rythme déjà important), et permet de suivre l’actualité littéraire et cinématographique (majoritairement) autour de la figure du vampire.

89 des chroniques ont été écrites par moi-même (Vladkergan), et 5 par des rédacteurs ou invités de circonstance (Spooky, Heights, Chani, Carmilla et Josh) que je remercie au passage. Faute de temps, ce sont majoritairement les livres dont on aura proposé le plus de chroniques cette année (82), suivi des films (12) et des jeux (1, mais de jeu de rôle, une expérience que j’espère bien poursuivre en 2018). 24 actualités ont également rythmé la vie du site en 2017, mais pas une seule notule encyclopédique (j’ai pour projet un recueil d’articles sur le sujet, que j’espère publier, je garde donc ce genre de contenus au chaud).

Au niveau découpage livre, il faut avouer que la BD tient le dessus du panier en termes de volume, et de très loin. 45 albums (23 mangas, 3 BD franco-belge et 19 comics) contre 23 romans et 7 recueils de nouvelles (pour les types les plus représentés). Côté cinéma, 5 longs-métrages, 3 épisodes spéciaux de série, 1 série live et 1 série d’animation constituent la production 2017 du site pour ce qui est des chroniques petit et grand écran.

Si l’exhaustivité est de toute manière impossible sur le sujet, force est de constater que les belles années de la bit-lit sont derrière nous. La production d’ouvrages mettant en scène la figure du vampire a fortement ralenti (peut-être à l’exception du manga) : il n’y a pas eu de nouveautés urban fantasy ou romance paranormale mettant en scène des bêtes à crocs chez Milady (pourtant LA maison force de frappe sur le sujet jusque-là), les autres éditeurs profitant du deuxième semestre pour enterrer leurs collections dédiées. Nos amis vampires semblent passer peu à peu de mode, réintégrant leurs cryptes comme lors du précédent boom (qui avait suivi l’adaptation cinéma d’Entretien avec un vampire, en 1994). Cela se remarque également dans nos choix de chronique, étant donné que nous avons plus de latitude à nous pencher sur des textes plus anciens (16 cette année, majoritairement des romans), c’est à dire publiés avant 2017, voire pour l’essentiel avant les années 2000. De quoi apporter un peu de diversité à ce que nous proposons, et explorer des approches du sujet qui sortent plus souvent des sentiers battus. A noter également une propension plus forte de voir le sujet exploité en-dehors du seul registre Science-Fiction/Fantasy/Fantastique, ne serait-ce que par les maisons d’éditions. On note ainsi en 2017 deux textes flirtant (voire plus) avec les buveurs de sang chez Actes Sud, un autre chez Gallimard (merci Jo Nesbo)…

2018 (douzième année d’existence du site, au passage) commence malgré tout sur les chapeaux de roues pour le site. On devrait en effet y voir prochainement débarquer les chroniques d’Humain.e.s. trop humaine.e.s. de Jeanne-A Debats, de l’Histoire des Goules de Jacques Finné (qui sera la première interview de l’année sur le site), du troisième Elvira Time de Mathieu Guibé, des Disparus du Pont de Pierre de Jeanne Faivre d’Arcier. De même, si l’an passé à été marqué la première chronique de jeu de rôle publié sur le site, d’autres devraient arriver en 2018 (et pas forcément des mastodondes comme Vampire).

Et vous, quelles ont été vos découvertes vampiriques 2017 et celles que vous attendez pour 2018 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *