Whedon, Joss – Moline, Karl – Joss Whedon’s Fray

Quelques siècles ont passé depuis les dernières aventures de Buffy Summers. Au terme d’une bataille acharnée, celle-ci a réussi à rejeter hors de notre monde les démons, mais plus personne n’a entendu parler d’elle. Fray est une jeune voleuse au service d’un mutant mi-homme mi-poisson. À la suite d’un contrat qui manque de lui coûter la vie, elle fait la rencontre de Urkonn, un démon chargé de li apprendre la vérité sur sa destinée. Car elle est la nouvelle tueuse, chargée de protéger l’espèce humaine contre les démons et les vampires…

Ce premier recueil des aventures de la tueuse du futur est une très bonne surprise. Whedon offre ici au lecteur une suite futuriste aux aventures de Buffy, introduisant une tueuse aussi charismatique (sinon plus) que la blonde de Sunnydale. Beaucoup plus ambivalentes, Fray est une voleuse plutôt douée qui va se retrouver face à son passé et à sa propre destinée. Le scénario fourmille de rebondissements maîtrisés, d’actions et de révélations qui nous emmènent d’un bout à l’autre de l’album sans une seule longueur. L’univers dans lequel évolue Fray est beaucoup plus sombre que celui de Buffy, la jeune fille habitant les bas-fonds de la ville, où se retrouvent laissés pour compte, mutants et autres désargentés.

Le dessin est également très réussi. On est loin ici de l’archétype du comics de super-héros habituel, avec ses héroïnes à la cage thoracique supra développée. Le trait est fin et dynamique, les couleurs simples mais efficaces, allié à un sens du cadrage qui donne un rythme très efficace à l’ensemble.

Les vampires qui apparaissent dans l’univers de Fray ne sont pas très différents de ceux contre lesquels luttait Buffy quelques siècles plus tôt. Buveur de sang pouvant prendre visage humain en cas de besoin, ils ne sortent que la nuit et ne craignent que la morsure du soleil ou un pieu enfoncé en plein cœur. La transformation en vampire nécessite par ailleurs l’échange de sang entre le vampire et sa victime.

Ce premier recueil, situé dans la continuité des aventures de Buffy Summers, montre de la part de son créateur une maîtrise parfaite de ses personnages et de son univers, et une capacité à ne pas s’enfermer dans ce qu’il a déjà fait. Captivant et indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *