Myring, Lynn. Vampires et démons

Les histoires de vampires existent dans le monde entier. Ces êtres monstrueux, suceurs de sang, ces loups-garous et autres hommes-bêtes ont de tout temps terrorisé les humains. De nombreux moyens ont été inventés pour lutter contre leur pouvoir destructeur; certains, comme l’ail, la croix, ou le pieu de bois, sont très connus.

On verra dans ce site, de quoi sont capable vampires et loups-garous, et on comprendra comment ont pu naître, partout dans le monde, de telles légendes.

Un petit livre sans prétention qui permet de découvrir succinctement certaines des principales légendes de vampires à travers le monde et quelques pistes quant à leur origine. L’ensemble est largement illustré, et traite également des légendes de loups-garous et autres démons de chair. Une petite partie dédiée à la littérature permet de découvrir certains des ouvrages fondateurs du mythe en littérature.

On découvre au fil des pages consacrées aux vampires les principales typologie du buveur de sang, qu’il s’agisse de légendes orientales, africaines, les anecdotes ayant aidé à la propagation de la légende (l’affaire Arnold Paole en tête), ainsi que les moyens de se protéger des infants de la nuit à travers le monde. Les moyens de les réduire à néants sont également abordés. Le livre aborde les même points pour les loups-garous et les démons.

Au final, ce petit livre sans prétention serait une bonne introduction à la légende, mais ses illustrations bâclées le font davantage passer pour un livre pour enfant (malgré le sujet). De plus, le vampirisme ne représente qu’un peu plus du tiers de l’ouvrage, et ne peut donc pas permettre d’approfondir de manière significative le mythe pour les amateurs. Curieux mais loin d’être indispensable, mieux vaut lui préférer le réveil des vampires de Jean Marigny, beaucoup plus fouillé et à l’iconographie plus classieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *