Dubois, Ambre. Absinthes et démons

Dans ce recueil, pas moins de neuf histoires mêlant des citoyens normaux et des faits à caractère surnaturel. Lord Nermeryl possède des pouvoirs spéciaux. Accompagné de la Corneille, sa fidèle « amie », il tente de venir en aide aux âmes en peine qui reçoivent sa carte de visite. Usant de méthodes non conventionnelles, il reste mystérieux, parfois même plus effrayant que les chimères qu’il poursuit. Ange ou démon, nous n’aurons de cesse, tout au long de ses enquêtes, de découvrir ses motivations. Tour à tour cynique, amoureux, ses méthodes sont radicales. Et sa morale lui est propre. Neuf enquêtes donc, neuf univers à la fois semblables et différents, pour un livre unique !

Une découverte pour moi que cet ouvrage d’Ambre Dubois. Entre roman et recueil de nouvelles, ces petites histoires recèlent toutes des surprises quant aux enquêtes et à leur méthode de résolution. Revenants, vampires, Dieu antique ou encore Dame de Glace, Lord Nermeryl a les capacités pour enquêter sur toutes sortes de manifestations. Le style léger mais juste d’Ambre Dubois nous permet de plonger avec délectation dans chacune des histoires. Les dialogues sont croustillants, le détachement et le cynisme de Lord Nermeryl opèrent une alchimie intéressante et envoutante, et on découvre à chaque enquête une façon bien à lui d’envisager la justice.

Sur les neuf histoires que compte l’ouvrage, seules deux mettent en scène des vampires. « Sangre de Dios » et « Tentations ». « Sangre de Dios » relate l’histoire d’un vampire tueur de prostituées que pourchasse Lord Nermeryl. Ce dernier a été engagé par un religieux pour tenter d’élucider des meurtres mystérieux. Dans « Tentations », une vampire demande de l’aide à Lord Nermeryl, alors même qu’elle n’a pas reçu sa carte. Elle a entendu parler de lui, de ses pouvoirs, et elle espère bien qu’il va être à même de résoudre son problème de captivité, quitte à devoir l’ensorceler pour y réussir.

Sur ces deux nouvelles, il est très intéressant de voir que Ambre Dubois a imaginé des histoires avec un vampire mâle et un vampire femelle. On y découvre que les vampires sont des créatures très puissantes, mais qu’elles restent vulnérables. Lord Nermeryl lui-même se trouve capable de les effrayer. Le vampire masculin se met au service de l’Eglise en échange d’une « protection » contre la persécution. Le vampire féminin quant à lui garde les attributs humains : désir de vengeance, passion, duplicité. On découvrira que le vampire est un être qui peut aussi se faire rattraper par le temps… Et que finalement, ils sont peut-être plus humains qu’on ne le pense…

En somme, Absinthes et Démons est un ouvrage dont on se délecte de la première à la dernière page. Si des indices permettent de nous mettre sur la voie de la véritable nature de Lord Nermeryl, le final est tout simplement surprenant. Et c’est dans ce final hors du commun que la Corneille, personnage présent tout au long des enquêtes prend toute sa mesure. Un très bon moment de lecture, que je conseille fortement ! Un petit plus, les enquêtes relativement courtes permettent une lecture plaisir, rapide. A souligner également la magnifique couverture de Anne-Claire Payet, qui a su modeler un Lord Nermeryl à l’image de celui imaginé par Ambre Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *