De la Cruz, Melissa. Bloody Valentine

Recueil qui se destine en priorité aux lecteurs déjà familiarisés avec la série jeunesse Les Vampires de Manhattan, paru dans la collection Wiz d’Albin Michel, Bloody Valentine propose d’en découvrir davantage sur les émois amoureux et le destin de ses principaux personnages. Pour cela, sont proposées trois nouvelles mettant en scène à chaque fois des protagonistes différents.

Nuit d’ivresse à Manhattan est la première histoire qui donne le ton sur contenu de l’ouvrage. On y retrouve Oliver Hazard-Perry en perdition dans New-York, désespéré suite au départ de Théodora. La vampire pour qui il faisait office de familier. En manque de la sensation procurée par la morsure de cette dernière, le jeune homme cherche un moyen de se défaire des marques vampiriques qui le lient encore à Théodora. Il va pour cela tenter de se faire admettre dans un établissement clandestin nommé « Maison de sang » où des mortels dans son cas se mettent à la disposition de vampires (les Sang Bleus). Il se pourrait cependant qu’une rencontre providentielle en la personne d’une jeune barmaid sauve Oliver du désespoir…

Arrive ensuite Tout ce que je vois me fait penser à toi. Allegra et Charles Van Halen sont des jumeaux ayant peu de traits en communs, du moins sur le plan physique. Ces deux Sangs Bleus étaient également des archanges répondants autrefois aux noms de Gabrielle et de Michel, et se réincarnent au fil du temps. Mais lorsqu’Allegra s’éprend d’un lycéen, Bendix, la relation entre le frère et la sœur se complique. La jeune fille, avec les responsabilités futures qui lui incombent, a-t-elle seulement le droit de s’amouracher d’un Sang Rouge (un mortel) ?

L’anneau de feu, 3e et dernière histoire du livre, s’attarde sur Théodora Van Alen et Jack Force. Dans leur retraite à Florence, le jeune couple prépare son mariage en cercle intime. Toutefois, tandis que Bliss et Oliver, les amis de Théodora, sont censés venir les rejoindre pour l’occasion, la vampire reçoit la visite peu amicale d’un Venator appartenant aux Chercheurs de vérité. Elle apprend de sa bouche qu’Oliver est retenu captif. Seule solution pour le sauver d’une mort certaine : trahir Jack en lui faisant présent d’un anneau qui bridera les pouvoirs de l’ange Abbadon sommeillant en lui…

Exception faite de la dernière nouvelle, action et suspens sont des éléments presque inexistants dans Bloody Valentine. L’ouvrage ne s’en cache pas d’ailleurs, il s’oriente ouvertement sur les sentiments amoureux et un style tout en pudeur. Si l’écriture est agréable, légère bien qu’un brin mélancolique, l’accent est mis sur le côté candide, voir parfois naïf. Ce n’est d’ailleurs pas un défaut puisque le titre s’adresse à un lectorat plutôt jeune. Et cela n’enlève en rien le plaisir de lecture procurée par cette extension à la série des Vampires de Manhattan, du moment que l’on apprécie ce genre d’ouvrage et la romance échevelée qui marche de pair. Si les nouvelles proposées sont d’un intérêt correct sans pour autant être indispensables, elles ont au moins l’intérêt d’éclairer certaines zones d’ombre concernant les personnages de la série. Avec sa jolie couverture et une mise en page soignée, Bloody Valentine permettra aux fans de Melissa de la Cruz de patienter en attendant la suite de la saga…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *