Chiacchiera, Martino – Sorretino, Sylvano. Deckscape : Le Château de Dracula

À l’approche d’Halloween, alors que vous explorez votre grenier à la recherche de déguisements et de décorations, vous découvrez un ancien grimoire, bardé de symboles bizarres. Tandis vous le prenez en main pour la première fois, vous avez la sensation que les yeux qui ornent la couverture bougent. Vous n’avez pas le temps de vous intéresser à cette étrangeté : votre porte se met à sonner, un fait d’autant plus surprenant au milieu de la soirée. Le facteur vous tend alors une lettre du Comte Vlad D. Ce dernier a compris que vous étiez en possession du livre qu’il dit lui avoir été dérobé. Il vous somme de venir lui remettre en main propre, en Transylvanie.

Deckscape est une gamme de jeu de type escape room, qui propose aux joueurs une succession d’énigmes à résoudre, qui mène à la fin du jeu. Unlock avait lancé la mode de ces jeux adaptés du principe de l’escape game, où les joueurs se retrouvent dans une pièce fermée, avec pour mission de résoudre les énigmes qui leur permettraient d’en sortir. Deckscape a néanmoins quelques différences d’importance avec Unlock : il n’y a pas besoin d’une application mobile, et le jeu est potentiellement rejouable (surtout parce que le matériel reste intact).

Neuvième proposition de la gamme, Le château de Dracula offre aux joueurs de partir en Transylvanie pour y rapporter un ancien livre au comte Vlad D. La figure du vampire est d’emblée centrale dans le récit, avec des jeux sur les reflets (ou non) des personnages, et la constitution d’un arsenal destiné à lutter contre l’aristocrate. Il faudra aller débusquer celui-ci jusque dans son château de Transylvanie, avant que les joueurs ne réalisent leur filiation avec un protagoniste majeur du roman de Bram Stoker. Peu de surprises à attendre quand à la façon dont sont décrits les vampires, et les méthodes pour en venir à bout. Reste que les joueurs finiront par découvrir — si la chance est au rendez-vous — que Dracula n’est peut-être pas la plus grande menace. Une manière assez sympathique de jouer sur qui incarne les vampires. A noter que tous les titres de la gamme sont réalisés par le même duo d’auteurs.

L’enchainement des énigmes est plutôt réussi, l’univers de l’histoire me semblant plus présent que dans un Unlock, où le thème s’efface souvent beaucoup. Il y a néanmoins une (trop) certaine facilité ici, sachant que les explications manquent de clarté pour une ou deux énigmes (matière à passer à côté de leur résolution).

Un système plus linéaire qu’Unlock, et beaucoup moins de difficulté, pour un escape game qui amène les joueurs à affronter le comte Dracula et ses sbires. Le matériel est solide, principalement des cartes de grande taille, les illustrations homogènes et réussies. Pas parfait, mais un bon moment malgré tout.

Chiacchiera, Martino - Sorretino, Sylvano. Deckscape : Le Château de Dracula Chiacchiera, Martino - Sorretino, Sylvano. Deckscape : Le Château de Dracula Chiacchiera, Martino - Sorretino, Sylvano. Deckscape : Le Château de Dracula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.