Gillespie, Craig. Fright Night. 2011

Vous vous souvenez de Vampire, vous avez dit vampire ? Fright Night en est un remake. Préparez-vous à un film qui revisite le genre de la comédie horrifique. Croix, ail, pieux, arbalètes … Charlie (l’adolescent populaire de son lycée) prépare la résistance. Et vous, êtes-vous prêts à résister à Colin Farrell, en irrésistible voisin-vampire ?

Charlie Brewster est élève de terminale. Il est plutôt populaire et sort avec la plus jolie fille du lycée. Le jeune adolescent va faire un constat bien malheureux en espionnant son nouveau voisin Jerry, les vampires sortent de leur Transylvanie mais également des livres et légendes pour arriver en ville. Depuis que son nouveau voisin, un beau et ténébreux célibataire, a emménagé les disparitions étranges se multiplient. Le problème, c’est qu’à part son pote Ed, personne ne veut croire que le charmant Jerry puisse faire du mal à une mouche. Ce n’est pas sa mère célibataire qui pourrait le croire. Seul face un vampire, Charlie contactera en dernier recours un magicien (David Vincent) réputé pour ses connaissances des vampires afin de l’aider dans sa lutte.

Les êtres aux dents longues sont ici issus d’une ancienne famille originaire du bassin méditerranéen. Leurs caractéristiques sont très communes, ils se consument au soleil, sont rapides et forts et on un odorat très développé. Les objets de culte les affaiblis et sans invitation un vampire ne pourra entrer chez vous. La transformation en vampire est ici assez simple, juste un échange de sang est suffisant pour se transformer. Et point important, souvent cité lors de la promotion du film, les vampires sont violents, cruels et sous la colère se transforment en bêtes horribles.

Fright Night est donc le remake de Vampire, vous avez dit vampire ? de Tom Holland (1985), un film d’horreur tourné avec peu de moyens, qui avait remporté un imprévisible succès. Chris Sarandon, le vampire du film original, s’offre ici le luxe d’une apparition.

Le film est un mélange de genres entre comédie et horreur mais également satire. La comédie est apportée surtout par l’ado et l’expert en sujets occultes qui sont à la poursuite du vampire. Le côté horreur viendra donc de Colin Farrel alias Jerry. Un rôle qui lui colle à la peau. Cette alternance entre humour et horreur est au début du film très bien gérée. On apprécie de voir Jerry essayer de rentrer dans la peau du voisin cool qui aimerait bien réussir à se faire inviter chez les Brewster. Par contre, à partir de la deuxième partie et jusqu’à la fin du film, le côté humoristique est trop présent et gâche certaines scènes d’actions.

La bande originale du film apporte un plus dans l’ambiance angoissante du film. Les musiques sont signés par Ramin Djawadi qui n’est autre que le compositeur de Prison Break ou plus récemment Game of Thrones. Il a déjà pu travailler sur le thème du vampire avec Blade : The Séries (série télévisée de 2006) et continue avec Hôtel Transylvania (film d’animation réalisé par Anthony Stacchi et David Feiss) qui devrait sortir en septembre 2012 aux Etats-Unis.

J’ai été agréablement surprise par ce remake. L’ambiance et les jeux d’acteurs sont justes. Colin Farrel dans le rôle du beau mais cruel vampire est excellent. Les quelques références à certains films romantico-vampiriques sont bien intégrées dans les scénarios. Toutefois, j’ai une nette préférence pour la première partie du film et reste un peu déçue par la deuxième partie où la gestion de la comédie est moins bien réussie. Une impression que l’on s’est forcé à trouver des blagues dans des scènes qui n’en avaient pas besoin.

Gillespie, Craig. Fright Night. 2011 Gillespie, Craig. Fright Night. 2011 Gillespie, Craig. Fright Night. 2011

Une réponse à Gillespie, Craig. Fright Night. 2011

  1. Ewelf dit :

    Le film est bien sûr proposé en 3D dans les salles équipées… L’ayant vue dans une salle "classique", je ne peux pas vous dire si cela lui apporte quelque chose de plus. Par contre, il est claire que certaines scènes ont été tournées spécialement pour la 3D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *