La tombe de Dracula à Naples ?

Depuis plusieurs jours, de nombreux sites relaient la découverte, à Naples, d’une tombe qui pourrait être celle du Dracula historique.

En effet, une équipe de recherche de l’université de Tallinn (Estonie) dit avoir des preuves que le comte ne serait pas mort en 1476, mais qu’il aurait été fait prisonnier par les turcs. La rançon aurait été payée par sa fille, alors à la cours de Naples, et Vlad aurait ensuite rejoint cette dernière en Italie, où il serait mort et enterré.

Une étudiante du nom de Erika Stella, qui effectuait sa thèse autour du cloitre de Santa Maria Nova, a ainsi eue son attention attiré par la dite tombe, avant d’en faire part à d’autres scientifiques. Des universitaires au rang desquels Raffaello Glinni pointent plusieurs détails qui semblent aller dans le sens d’un lien entre la tombe et Vlad Tepes, à commencer part la présence d’un dragon sur la pierre tombale, et de deux sphinx qui représenteraient la ville de Thèbes (appelée aussi Tepes). Des détails qui sont surprenant pour une tombe italienne de cette époque, et rappellent davantage la Maison des Transylvains des Carpates. Le cimetière du cloitre qui renferme la tombe abriterait aussi celles de la fille de Vlad et de son gendre.

Les scientifiques ont fait une demande officielle d’ouverture de la tombe, de manière à prouver (ou pas) leurs théories.

De mon point de vue, les éléments avancés pour étayer l’hypothèse frôlent le ridicule. Quelques symboles placés sur une tombe peuvent difficilement assurer du lien entre celle-ci et Vlad Tepes. Et d’après les chroniques de l’époque, il semble bien que Dracula soit effectivement mort en 1476, sa tête ayant été séparée du corps pour être rapportée à Constantinople (pour Mattei Cazacu, spécialiste du personnage historique, il s’agirait plus vraisemblablement du scalp de sa tête, une pratique assez répandue à l’époque). La tradition veut dès lors que sa dépouille ait été enterrée dans le monastère de l’île de Snagov, près de Bucarest.

Edit 24/01/2015 : de quoi largement étayer la thèse du hoax : https://bshistorian.wordpress.com/2014/06/14/tomb-of-dracula/

Source : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2655354/Is-Draculas-final-resting-place-16th-century-headstone-unearthed-Naples-belong-Vlad-Impaler.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.