Mockumentaires… aux dents longues ?

Mockumentaires... aux dents longues ?Malgré le succès du genre ces dernières années, le mockumentaire (ou documenteur) n’est pas un genre récent. Né dans les années 1960, dans le sillage (notamment) de inénarrable Spinal Tap de Rob Reiner, qui narrait la carrière pour le moins chaotique du groupe éponyme… lequel a finalement vu le jour après le succès du film, ce genre retourne les codes du documentaire pour parodier (avec un ton qui va du grinçant au potache) son sujet. Au choix : Tueur en série (C’est arrivé près de chez vous), meurtres tribaux (Cannibal Holocaust), réalisateur de cinéma (Forgotten Silver)… tous les sujets sont à même de passer à la loupe du vrai/faux documentaire.

Les vampire n’échappent pas à la règle. Ces derniers années, deux projets se sont essayés à donner une vision plus introspective de la vie des vampires. Le Vampires de Vincent Lanoo, tout d’abord, qui s’attachait à suivre le quotidien d’une famille de vampire de la banlieue bruxelloise. Puis, ces derniers mois, What we do in the Shadow (Vampires en toute intimité), de Taika Waititi et Jemaine Clement, qui proposait de pénétrer le quotidien d’un trio de vampires vivant en collocation.

C’est d’ailleurs ces deux films qui constituent la rétrospective vampirique de la première édition de On Vous Ment, Festival Documenteur, dont la première édition a lieu du 27 au 29 mais 2015, entre le Ciné Mourguet (Sainte-Foy Lès Lyon, pour l’essentiel des séances), le CNP Bellecour (69001, pour la soirée de clôture) et De l’Autre CôTé du PonT (69003).

Toutes les infos sur le site du festival et leur page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *