Enfers et fantômes (et vampires) d’Asie au Musée du Quai Branly

Pour sa dernière exposition en date, le musée du Quai Branly Jacques Chirac propose à ses visiteurs une immersion dans le surnaturel asiatique. En confrontant les créatures issues du folklore avec leur représentation dans les arts du spectacle, du cinéma et de la bande dessinée, l’exposition se propose d’être au carrefour entre les croyances populaires et leur utilisation dans les oeuvres de l’esprit.

Les créatures vampiriques ne manquent pas dans les bestiaires orientaux. L’exposition, par les quelques teasing visuels qu’elle propose, donne ainsi une belle place aux Jiangshi, ces vampires sauteurs popularisés par la série de films hong-kongais Mr Vampire. Mais ce ne sont pas les seuls créatures qui flirtent avec le thème des buveurs de sang dans l’imaginaire asiatique, et on peut compter sur Stéphane du Mesnildot, qui est le conseil scientifique de l’exposition, pour en montrer les différentes représentations, associé à Julien Rousseau, commissaire d’exposition et responsable de l’unité Asie du musée.

L’exposition se présente comme une vraie concentration des représentations de l’imaginaire horrifique asiatique, s’intéressant notamment au folklore japonais, chinois et  thaïlandais.

Mauvais Genre a fait une émission spéciale sur l’exposition :

Enfers et fantômes (et vampires) d'Asie au Musée du Quai Branly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *