Un Dracula Village à Bran ?

Il y a plusieurs années, un projet de Dracula Park à Sighișoara avait été stoppé, suite à une levée de boucliers des intellectuels roumains. Cette fois-ci, c’est un projet autrement plus attirant pour les amateurs d’ambiance qui vient de se dévoiler, en même temps qu’une campagne Indiegogo de financement.

Se réclamant d’un Tourisme Dracula Responsable (une formule imaginée par Dacre Stoker, arrière petit-neveu de Bram), le projet ambitionne à la fois d’enseigner aux visiteurs qui était réellement Vlad Tepes, et comment le romancier irlandais s’est imprégné de ce dernier et des légendes de Transylvanie pour donner (non-)vie à son comte vampire. Point d’ambiance vampiriques et de cercueils dans ce Dracula Village, donc.

Le village sera constitué de maisons reproduisant l’habitat du XIXe roumain, de manière à plonger les visiteurs dans la Roumanie contemporaine de la publication de Dracula. Un vrai espace aux multiples aspects, avec des maisons thématiques, où les initiateurs du projet envisagent de faire découvrir les artisanats traditionnels, en intégrant également des espaces de relaxation, un café, etc.

Un Dracula Village à Bran ?

A l’heure actuelle, les plans sont prêts, et le terrain, duquel on aperçoit bien évidemment le château de Bran, a été acheté. L’architecte qui s’est penché sur les différents bâtiments prévus est Gabriel Henegar, qui s’est spécialisé depuis plusieurs années sur cette époque. Dacre Stoker participe également au financement et à la communication autour du projet.

Reste qu’à l’heure actuelle, les instigateurs du projet ont besoin d’investissements pour mener à bien ce dernier, et faire sortir de terre Le Manoir de Vlad Tepes, le Refuge de Stoker, le Café Harker, la mairie de Whitby, Les villas de Lucy et Mina, le cottage de Bela, le duplex Van Helsing…

Un Dracula Village à Bran ?

Toutes les informations sur le projet (ainsi que les paliers de financement) sont disponibles sur la page Indiegogo : https://www.indiegogo.com/projects/dracula-village-vacation#/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *