Lejonc, Régis – Mériaux, Pascal – Riff Reb’s. Qu’ils y restent

Ils sont quatre : un ogre, un sorcier, un loup et un vampire, tous maîtres despotiques de leurs pays répartis aux quatre coins du globe. Tous ont fait régner la terreur, et croqué allègrement leurs sujets. Mais un jour ils ne trouvent plus rien à manger, et décident d’aller voir ailleurs si la chair est juteuse. Leur rencontre sera spectaculaire et… définitive.

Ce conte, écrit à quatre mains par Régis Lejonc et Pascal Mériaux, et dessiné par Riff Reb’s, nous propose en quelque sorte quatre figures terrifiantes, quatre figures tutélaires des (mauvais) rêves d’enfant. Écrits en rimes, les récitatifs permettent de donner un rythme tout particulier à cet album destiné à la jeunesse, réalisé chez les excellentes Éditions de la Gouttière. Comportant au final une trentaine de pages aux cases assez grandes, c’est un ouvrage assez vite lu, mais qui offre l’avantage de proposer de belles planches de Riff Reb’s, avec de belles couleurs.

Côté vampirique, le tyran qui vient de l’est arbore un teint verdâtre, la peau sur les os, des doigts crochus et des oreilles pointues, le tout engoncé dans une pèlerine pourpre rapiécée et en lambeaux. Notre Seigneur de la Nuit quitte sa contrée enneigée en volant, triste de ne plus trouver de serviteur à se mettre sous la quenotte. Une figure relativement classique, donc, mais au design fort réussi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *