Whedon, Joss – Gage, Christos – Brendan, Nicholas – Levens, Megan – Isaacs, Rebekah. Buffy contre les Vampires, saison 10. Tome 4 : Vieux démons

Face à la menace que représente Archeus, le Scooby-Gang doit demander de l’aide à Angel. Spike ne voit pas forcément d’un très bon œil que son rival de toujours entre à nouveau dans la danse. Mais au vu du pouvoir que le démon dispose sur lui (et donc sans doute sur Angel, également de sa lignée), difficile d’envisager seul de vaincre ce nouvel ennemi. D’autant qu’Archeus semble posséder un artefact lui permettant d’introduire sur terres des créatures venues de dimensions parallèles.

C’est toujours un plaisir de retrouver cette suite en version comics de la série TV, dont l’intérêt scénaristique s’est fortement accru depuis la première saison papier. Cette nouvelle saison (la 10e) a vu l’arrivée d’un nouvel ennemi, en la présence d’Archeus. Un seigneur démoniaque dans le lignage duquel se trouvent la quasi-totalité des vampires (dont Spike et Angel), et qui semble avoir à sa disposition d’imposantes ressources (des artefacts magiques, devenus rares depuis la destruction du précédent gemme) et des alliés de poids.

Après la fin de la trame autour des tueuses éveillées, cette nouvelle saison, comme celle qui la précédait, choisit de se recentrer autour du Scooby-Gang, à savoir Buffy, Willow, Alex et Dawn, secondés par Andrew et Spike. Angel réintègre également un temps le groupe de manière à faire face au big one de la saison. Une évolution pour le mieux, car l’amateur de la série a vraiment l’impression de retrouver les ambiances d’antan, même si les personnages ont évolué (Giles revenu à l’âge d’enfant, Spike et sa relation avec Buffy, Alex et Dawn…), et leurs problèmes avec eux.

Graphiquement, c’est toujours un plaisir de retrouver le travail effectué sur la série, qui se fait plus homogène depuis le précédent recueil tout en étant fidèle aux acteurs de la série TV. Seul bémol, la couleur informatisée, qui pêche parfois un peu. Mais l’ensemble est dynamique à souhait, ne manque jamais de lisibilité, et ne gâche en rien la lecture.

Côté vampire, la thématique n’est pas aussi centrale dans cet opus que dans le précédent. On découvre qu’Angel et Spike étant de sa lignée, Archeus dispose d’un certain contrôle sur eux. Même si, possédant tous deux une âme, ils sont en mesure de lutter partiellement contre son influence.

La série se poursuit mais ne faiblit aucunement, les dernières pages laissant un gros suspens concernant ce qui n’était alors qu’une touche d’humour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *