Bono, Marc. Le réveil du dernier vampire

Et si, comme James, tu débarquais tout droit des Etats-Unis avec tes parents pour partager la vie de Lord Arthur durant quelques jours dans son sinistre manoir qui surplombe la petite ville de Chaterland, en vieille Angleterre… ? Entre des hurlements terrifiants la nuit, des chauve-souris qui se baladent dans les couloirs et les histoires effrayantes de vampires que raconte May, une étrange petite fille, sûr que tu ne serais pas très rassuré. Et tu aurais raison, car ce qui attend James est pire encore !

AVERTISSEMENT

Ce livre est formellement déconseillé aux poules mouillées, aux pleutres, aux trouillards et autres froussards. Il peut provoquer chez les âmes sensibles d’effrayants cauchemars et des incontinences subites, ainsi qu’un hérissement incontrôlé des cheveux et des poils des bras.

L’éditeur décline toute responsabilité, et le lecteur accepte tous les risques que pourrait provoquer sur sa santé physique et morale la lecture de cet ouvrage. Voici comment commence la lecture de ce roman, par des avertissements qui nous plongent de suite dans cet univers noir et effrayant. Nous rentrons rapidement dans l’histoire, avec un rythme haletant, de ce petit livre d’une centaine de pages. Les intrigues sont bien menées. Même si parfois, les dénouements sont évidents, on se laisse prendre au jeu avec grand plaisir.

James, jeune américain, arrive en Angleterre avec ses parents pour que son père assure la succession de Lord Arthur Thomas. Ils arrivent donc dans un manoir où ils apprennent à leur arrivée que le petit fils de ce dernier, Charles-Paul, souffre d’une maladie mystérieuse et incompréhensible. James rencontre ce petit garçon, alité dans sa chambre, plongé dans le noir et blanc comme un mort. C’est en cherchant à rencontrer Charles-Paul que James fait la connaissance de May petite fille au caractère fort et entreprenant. C’est elle qui entraîne James dans des aventures très périlleuses. Dès leur première rencontre, elle lui paraît très étrange par le genre de conseils qu’elle va lui prodiguer. Il apprendra également toutes les rumeurs qui courent sur le manoir que les gens évitaient suite à la disparition mystérieuse de la femme et du fils du Lord.

Ce roman jeunesse présente les vampires sous la forme la plus connue, yeux et lèvres rouges, rapides et forts. Ils craignent l’ail, le soleil et bien sûr, succombent aux pieux en bois dans le cœur. L’auteur ajoute quelques petits détails et rituels à la façon de vivre de ses vampires. L’on apprend, grâce à un villageois, que les vampires ont besoin de sang frais, et que, plus l’être vampirisé est jeune, plus il assure sa force et sa vitalité. Il apprendra même aux jeunes gens comment se débarrasser de ce vampire qui terrorise le village tous les 100 ans.

Un livre prenant du début à la fin, nous donnant de bons rebondissements et faux espoirs. L’auteur manie très biens les moments calmes pour nous donner des informations sur l’origine des vampires du village et de leurs points faibles, et les moments plus angoissants et dynamiques. Bonne lecture qui permet aux enfants de se faire une première lecture vampirique très agréable.

Une réponse à Bono, Marc. Le réveil du dernier vampire

  1. Une jolie couverture, qui donne envie de se plonger dans ce roman jeunesse 🙂 Avec toutes ces chroniques, mes envies d’achats ont décuplé depuis quelques temps !

    Merci ! Je viens très souvent sur votre site mais ne commente jamais. J’ai franchi le cap.
    Bravo pour votre site très complet en tout cas !

Laisser un commentaire