Bram Stoker

bram-stoker

Né le 08/11/1847 à Clontarf, dans la banlieue dublinoise, Abraham Stoker est le troisième né d’une famille de sept enfants. Son enfance est marquée par une santé délicate, qui le forcera à garder la chambre jusqu’à l’âge de ses huit ans. Cette période de réclusion va être à l’origine de sa passion pour le fantastique, sa mère l’ayant nourri de récits et vieilles légendes irlandaises.

Sa faiblesse s’étant envolée aussi mystérieusement qu’elle était venu, Bram Stoker devient un robuste adolescent, que ses camarades du Triniy College qualifiaient de « géant à la barbe rousse ». Passionné par la poésie, il prend parti dans la lutte qui oppose les détracteurs de l’auteur américain sulfureux Walt Witman, en prenant parti pour celui-ci, qu’il rencontrera de nombreuses années plus tard.

Diplômé en mathématique, il reprit tout d’abord le travail de son père, et alla jusqu’à obtenir le titre de conseiller financier de la société historique. Mais son attrait pour le théâtre et la culture vont le pousser à proposer gracieusement ses services de chroniqueur théâtral au Dublin Evening Mail. Tombé sous le charme de l’acteur londonien Henry Irving, il va se faire remarquer par celui-ci en écrivant des critiques dithyrambiques des représentations de l’acteur à Dublin. En parallèle à tout cela, il publie son premier roman, « the chain destiny ».

S’étant lié à Irving, celui-ci va lui proposer de devenir le gestionnaire du Lyceum Théâtre, prestigieux théâtre londonien qu’il vient d’acquérir. Il accepte, non sans avoir quelques semaines auparavant épousé Florence Balcombe, qui le suit donc dans ses nouvelles fonctions. De leur mariage naquit un fils l’année suivante de leur arrivée dans la capitale anglaise, Noël. Les dix première années de Stoker à Londres lui sont plus que favorable, et lui permettent de fréquenter certains cercles culturels et littéraires très en vue. Il continue de publier certaines œuvres romanesque, notamment « the snake pass » en 1891.

Fréquentant la « compagnie des beefsteaks », il va y faire la connaissance de l’explorateur Richard Burton ainsi que du professeur Arminius Vambéry, qui le premier va lui parler de Vlad Tepes. En 1897, après des années de travail, il sort son roman Dracula. Par souci d’authenticité, Stoker passa de très longues journées au British Museum à compulser des ouvrages de géographie, vérifiant les horaires des trains, etc. Le roman eu un accueil des plus mitigé lors de sa sortie, mais il est aujourd’hui devenu un des chef d’œuvre de la littérature fantastique. Stoker publia d’autres romans par la suite, mais aucun n’obtint la pérennité qu’à encore aujourd’hui Dracula.

En 1898, un incendie ravage le Lyceum Théâtre, ce qui entraîna d’importantes difficultés financières pour le théâtre. Stoker se consacra de plus en plus à l'écriture et publia plusieurs romans comme "The Mystery of the Sea" en 1902, "The Jewel Of Seven Stars" en 1903 et "The Man" en 1905. A la mort d'Henry Irving, en 1905, il entreprit l'écriture de sa biographie intitulé "Personnal Reminiscence of Henry Irving". Les dernières années de sa vie son marquées par une santé des plus fragile, jusqu’à sa mort le 20 avril 1912.

Source : Article Bram Stoker de Wikipedia

Les livres de Bram Stoker

Stoker, Bram. Dracula
Stoker, Bram. Dracula
Livres de vampires par Vladkergan le 24/09/2006 | Auteur : Bram Stoker
Quand Jonathan Harker se rend en Transylvanie, mandaté par le cabinet d'avoué dont il est employé, il ignore encore que le personnage qu'il va y rencontrer changera à tout jamais sa vie, et l'amènera à mener une lutte sans merci contre une créature démoniaque avide de sang : le comte Dracula
Collectif – Stoker, Bram. Bram Stoker Dracula (Larousse)
Collectif – Stoker, Bram. Bram Stoker Dracula (Larousse)
Livres de vampires par Vladkergan le 07/09/2009 | Auteur : Bram Stoker
A travers cet immersif livre pop-up, plongez dans le roman de Bram Stoker, voyez le château du comte, la tombe de Lucy ou encore les derniers instants de Dracula prendre vie devant vos yeux, par l'intermédiaire des nombreux effets 3D cartonnés dont regorge cet impressionnant ouvrage...
20,00 €
Stoker, Bram. Le journal perdu de Bram Stoker
Stoker, Bram. Le journal perdu de Bram Stoker
Livres de vampires par Vladkergan le 14/10/2012 | Auteur : Bram Stoker
Il y a quelques mois, on apprenait la découverte d'un journal de note ayant appartenu à Bram Stoker, l'auteur de Dracula. Quelques temps plus tard, voici donc venu la version française, alors que s'achève bientôt les 100 ans de la mort du romancier irlandais.
14,15 €